ActualitésGardSociété

GARD Au départ de Nîmes pour un voyage sportif et participatif

Premier sorti (Photo Anthony Maurin).
Au départ de la gare de Remoulins (Photo Anthony Maurin).

Comment vivre et voyager à travers la région quand on a peu de moyens ou quand on veut jouer la carte du trajet responsable ? Avec la Sncf et un peu d'ingéniosité, c'est facile, la preuve avec une balade programmée sur mesure.

Départ était donné à 10h30 de la gare de Nîmes pour la réouverture d'une partie de la ligne rive droite du Rhône. Un train estampillé liO prend le cortège de cyclistes du dimanche et l'emmène jusqu'à la gare de Remoulins, c'est le début du réamorçage de cette ligne tant attendue qui, à terme, ira jusqu'à Pont-Saint-Esprit.

En gare de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Partez de Nîmes en train jusqu'à Remoulins, faites une pause gourmande avec un déjeuner sur le site du Pont du Gard, conitnuez l'aventure en prenant des chemins plus ou moins difficiles et revenez en train jusqu'à Nîmes après une journée bien remplie. C'est ce que proposait l'organisation de cette première pour une somme de 24 euros tout compris, le train, le repas et la location de vélo (par la société Sun e-bike) !

Dans le TER (Photo Anthony Maurin).

"Nous sommes heureux de prendre ce train spécial pour montrer l'exemple !" avoue un amateur de vélo. "Ça faisait longtemps qu'on en parlait, on a même eu du mal à croire la nouvelle ! Cette ligne est importante" songe une autre passagère. En gare de Nîmes, le train stationne déjà sur le quai E. Les vélos à l'intérieur, on discute un peu dehors. Pour la responsable des conducteurs de notre zone, "À Remoulins, les quais sont refaits à neuf, le grillage aussi. La ligne est nouvelle pour eux, ils doivent s'habituer à la signalétique et à tout ce qui va avec. Nous descendrons du train pour prendre les vélos et aller au Pont du Gard. En fin de journée, alors que le train sera revenu nous chercher, nous retournerons à Nîmes."

Le rangement est adapté pour quelques vélos mais pourrait être revu pour accueillir encore plus de bicyclettes (Photo Anthony Maurin).

Attention, ne confondez pas la gare de Nîmes (centre) avec celle de Nîmes-Pont du Gard qui n'amène pas plus au Pont du Gard que le téléphérique de Montmartre ! Celle de Remoulins est la seule, l'unique qui vous rapproche du pont romain... Tout ce voyage pourquoi ? Pour montrer aux Gardois, aux Nîmois, que nous ne sommes pas obligés de prendre la voiture pour aller au Pont ! Avec le train et un petit coup de pédales, on s'en sort à moindre frais et on s'amuse pas mal. Il y avait même quelques adeptes du vélo électrique. "C'est vraiment bien ce genre de vélo. On a l'impression de faire un peu de sport, on se fatigue moins, on prend l'air et on bouge... Que demander de mieux pour la retraite ?" mais avant d'être sur le vélo et sous l'ombre des arches de l'aqueduc, il faut sortir du train et aller sur la voie verte.

Le personnel d'assistance Sncf veille sur le convoi (Photo Anthony Maurin).

Les gendarmes, pour l'occasion, encadraient le cortège. Après, la voie verte s'ouvre comme une long ruban goudronné qui file rejoindre le monument antique. En toute sécurité, les touristes louent un vélo (ou viennent avec) et file rejoindre un des plus beaux écrins du monde. Comme nous avons le temps qu'il faut le prendre quand on arrive sur un tel site, autant préparer la table et attaquer un petit repas au pied du majestueux aqueduc.

(Photo Anthony Maurin).

La suite du programme du jour mais libre à vous, la prochaine fois, de vous organiser un petit périple pas comme les autres. En tout cas, les cycliste du jour, une fois arrivés sur le site classé à l'Unesco, ont pu faire une pause déjeuner gourmande. À 14h, trois formules de balades accompagnées de guides étaient proposées aux participants, en fonction de leurs envies. Une boucle à vélo des vestiges de l'aqueduc 20km (boucle sportive), niveau moyen. La boucle à vélo de l'Uzège 25 km, niveau facile ou la découverte du Château de Saint Privat, balade et animations. À 18h, les groupes se sont retrouvés en gare de Remoulins pour le retour des vélos et le départ du train en direction de Nîmes à 18h28. Fin de journée à 18h42.

Premier sorti avec un tandem... Pas très adapté au train ou le contraire (Photo Anthony Maurin).

En totalité, la ligne ferroviaire de 82 km reliera en 1h20 la commune de Nîmes à celle de Pont-Saint-Esprit dès l'année prochaine.

Sortie de train (Photo Anthony Maurin).

Pour réserver vos billets de trains...

Même le conducteur est heureux (Photo Anthony Maurin).
Les derniers passagers (Photo Anthony Maurin).
La ligne rive droite du Rhône est ouverte jusqu'à Remoulins (Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
Quelques uns immortalisent le moment... Et d'autres essaient de le faire ! (Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
Allez zou, la Sncf demande de dégager le quai... Les cyclistes sont sur le départ (Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité