A la uneGardPolitique

FAIT DU SOIR VIDÉO Dans le Gard, la course à la direction du Parti socialiste est ouverte

Pierre Jaumin et Arnaud Bord (Photo : Coralie Mollaret)
Pierre Jaumain et Arnaud Bord (Photo : Coralie Mollaret)

Deux militants socialistes se disputent le costume de Premier fédéral du Gard. D’un côté, l’élu d’Alès et ancien permanent de la fédération, Arnaud Bord. De l’autre, Pierre Jaumain, le directeur de cabinet de la ville du Grau-du-Roi. Découvrez leur interview croisée. 

C’est une confrontation intéressante qui s’annonce à la fédération du PS gardois. Après le report d’un an du congrès, en raison de la crise sanitaire, les socialistes sont appelés à renouveler leurs instances à partir du 9 septembre. Un premier scrutin consacré au texte d’orientation, qui fixe la ligne politique du PS national ces trois prochaines années. 

Actuel premier secrétaire, Olivier Faure est candidat à sa succession. Le député de Seine-et-Marne défend une stratégie d’union de la Gauche, portée dans le Gard par Arnaud Bord. « Olivier Faure nous propose un chemin pour les socialistes, un chemin pour la gauche et l’écologie, un chemin pour le pays, pour réveiller l’espérance et rendre possible l’alternance », commente l’élu d’Alès. En juin, l’ancien chef de file des élections départementales avait travaillé en ce sens avec huit autres formations de Gauche. Une stratégie qui s’st avérée payante : la Gauche s’étant débarrassée de la majorité relative. 

À l’échelle nationale, Olivier Faure affronte Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin et ex-secrétaire d’État sous le président François Hollande. « Nous sommes favorable à l’organisation d’une primaire interne au Parti socialiste, pas une primaire de la Gauche. Cela permettra de consulter les militants sur les stratégies d’alliance. Parfois, ils n’ont pas été consultés… », plaide Pierre Jaumain, directeur de cabinet de la ville du Grau-du-Roi, qui dénonce « une course derrière Yannnick Jadot et le soutien d’un candidat non socialiste aux élections européennes », en la personne de Raphaël Glucksmann. 

Deux profils distincts

Dans la foulée des élections des textes d’orientation se déroulera le vote du Premier secrétaire, le 16 septembre. À partir du 23 septembre, les fédérations du Gard sont appelées à désigner leur premier fédéral, le chef de leur parti pour les trois ans à venir. Leur profil sont distincts. Arnaud Bord, 39 ans, est ancien permanent de la fédération PS. Élu d’opposition d’Alès, il est également membre du Conseil de Prud’hommes et responsable commercial dans une société qui développe des logiciels pour les Ressources humaines. 

Pierre Jaumain, 53 ans, a un parcours plus institutionnel : directeur de la communication de la ville de Nîmes sous le maire Alain Clary et son premier adjoint Alain Fabre-Pujol ainsi qu’à Montpellier sous Hélène Mandroux. Il est également membre de la ligue de l’enseignement, militant de l’éducation populaire et de la laïcité. Que la campagne commence… 

Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com  

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité