A la uneNîmesNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Le match vu de Bastia : l’euphorie corse douchée par la covid

Yohan Bocognano porte désormais le maillot bastiais ©PHOTOPQR/NICE MATIN/GERARD BALDOCCHI. BASTIA CORSE LE 18/08/2009. FOOTBALL L2 BASTIA - NIMES. BOCOGNANO DEGAGE FACE A PY ANDRE (MaxPPP TagID: maxmatinnews119957.jpg) [Photo via MaxPPP]
Yohan Bocognano porte désormais le maillot bastiais ©PHOTOPQR/NICE MATIN/GERARD BALDOCCHI. BASTIA CORSE LE 18/08/2009. FOOTBALL L2 BASTIA - NIMES. BOCOGNANO DEGAGE FACE A PY ANDRE  [Photo via MaxPPP]
Ce samedi, à 15 heures, le Sporting club de Bastia reçoit le Nîmes Olympique au stade Armand-Cesari pour le compte de la première journée de Ligue 2. À deux jours de ce match d'ouverture du championnat, Objectif Gard présente les forces en présence au sein du club insulaire. 

C'est un retour à la normale très attendu sur l'Île de Beauté. Grâce à trois montées obtenues en l'espace de quatre saisons, le Sporting club de Bastia retrouve sa place dans le monde du football professionnel qu'il avait quitté après une relégation administrative en National 3 à l'issue de l'exercice 2016/2017. "L'an dernier, l'idée était de se stabiliser en National, indique Julien Pernici, journaliste pour la radio corse Alta Frequenza. Mais les bons résultats se sont enchaînés et le club a joué le coup à fond."

Tant et si bien que les Bastiais survolent la division, terminent champions et raflent même les titres honorifiques d'attaque la plus prolifique et défense la moins perméable. "L'an dernier, l'équipe dégageait une vraie force collective, avec un groupe complet, analyse le journaliste. Une des grosses forces était sans doute le milieu de terrain composé de Ducrocq, Vincent et Salles-Lamonge. Ce trio allie gros volume de jeu et qualité technique. Il devrait être largement au niveau en Ligue 2." 

8 000 supporters attendus

D'une manière générale, l’entraîneur Mathieu Chabert s'appuiera très largement sur le groupe titré la saison passée. Seuls départs notables, l'avant-centre Da Silva, non conservé malgré son statut de meilleur buteur du club, l'arrière-droit Assignon, de retour à Rennes suite à son prêt, et l'emblématique Cioni, néo-retraité. Pour les compenser, Bastia s'est notamment attaché les services des défenseurs Kaïboué, Sainati et Palun ainsi que des offensifs Taoui et Saadi.

"Le club affiche espère un maintien le plus tranquille possible mais le public bastiais est passionné et exigeant. Certains n'ont pas compris qu'il serait très dur retrouver en Ligue 1 dès la première saison, rigole Julien Pernici. Ils rêvent de reproduire la double montée obtenue en 2011 et 2012." Sevrés de tribunes en raison de la crise sanitaire, ils devraient être nombreux à faire leur retour au stade Armand-Cesari ce samedi. Avec 4 500 abonnés, le SCB s'attend à accueillir près de 8 000 supporters face aux Crocos.

Après une préparation prometteuse achevée par une victoire contre Nice (1-0) en pré-saison, le retour de Bastia en Ligue 2 suscitait une vague d'euphorie un peu tempérée par la vague de covid qui frappe la Haute-Corse ces derniers jours. Des contaminations qui pourraient bien toucher aussi le groupe de Mathieu Chabert.  En conférence de presse ce jeudi, ce dernier est apparu dépité craignant de nombreux absents dans son effectif. "Malgré les incertitudes, on veut faire honneur au Sporting pour ce premier match en Ligue 2", a-t-il notamment déclaré.

Boris Boutet

Yohan Bocognano vu de Bastia

Passé par le Nîmes Olympique entre 2009 et 2011, Yohan Bocognano a rejoint le Sporting en 2018 où il s'est imposé comme un titulaire indiscutable en défense centrale. "C'est un joueur très apprécié ici, confirme Julien Pernici. Il a l'esprit corse, et même si ce n'est pas le plus rapide, il va au charbon. Il compense bien avec son placement et sa qualité technique qui apporte de la sérénité à la défense." Tireur de penalty et précieux de la tête sur les coups de pieds arrêtés offensifs, Yohan Bocognano est aussi un buteur. Il a marqué à treize reprises en trois saisons avec le SCB.

Le 11 probable : Vincensini - Palun, Bocognano, Guidi (cap.), Kaïboué (ou Quemper) - Salles - Lamonge, Ducrocq, Vincent - Taoui, Robic, Schur.

En convalescence suite à une entorse au genou, le vétéran Chaouki Ben Saada manquera la rencontre. Arrivé tardivement, Saadi est incertain tout comme Kaïboue. D'autres forfaits pourraient être officialisés prochainement suite aux tests PCR réalisés par l'ensemble de l'effectif corse. À l'heure où nous écrivons ces lignes, la tenue de la rencontre ne parait cependant pas menacée. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité