A la uneActualitésBagnols-UzèsInsolite

UZÈS Le maire dit non à un événement antivax : « Ce n’est pas un tournage, c’est Woodstock »

Photo: Linda Mansouri

Quelques jours en arrière, le maire d'Uzès, Jean-Luc Chapon, a été contacté par une société souhaitant tourner un film avec des figurants dans sa ville. L'organisateur se veut rassurant : pas plus de 100 personnes maximum. Sauf que le projet est tout autre et le maire a fini par découvrir la vraie nature de l'événement prévu du 30 juillet au 1er août dans la vallée de l'Eure.

Ce qui ne devait être qu'un simple tournage est en fait présenté sur les réseaux sociaux comme un appel à la "mobilisation générale", un "appel à tous les collectifs", "sans pass sanitaire ni aucune obligation inacceptable". Rien qui ne respecte les gestes barrières...

Si l'affiche de cette "tournée fantastique" est un peu fourre-tout, il est bien question dans le texte d'un plateau scénique et de tournage. Et non de "spectacle" et de "public", insiste et justifie l'organisateur, Erik Skar Baroux, sur Facebook. Mais il est bien difficile de cerner cet événement payant, hybridation entre un concert, une mobilisation partisane et un week-end prises de parole. Pour le maire d'Uzès, la ficelle est un peu grosse. Il annule l'événement : "J'ai fini par découvrir le camouflage. C'est pas un tournage avec quelques personnes, c'est Woodstock. Ils veulent faire appel presqu'à une dizaine de food-trucks."

Le premier magistrat a donc refusé de signer l'arrêté prévu au départ pour accueillir un tournage avec 100 personnes, qui n'a rien à voir avec le véritable événement. "Je ne suis vraiment pas content, j'ai eu l'organisateur avant-hier par téléphone. Il m'a dit qu'il n'avait pas trouvé beaucoup de personnes. Je lui ai asséné : tant mieux, vous en aurez moins à décommander"."

Tout le landerneau anti-vaccin attendu

Il attend le 30 juillet pour voir si l'événement trouve un autre lieu de refuge. Selon le journal Marianne, les organisateurs pourraient se reporter dans un lieu privé non loin d'Uzès. Ce qui dérange le maire, au-delà de la transgression des restrictions sanitaire, c'est la nature même de la manifestation clairement marquée "antivax".

Depuis 2020, le chanteur Erik Skar Baroux sillonne la France à travers sa "tournée fantastique". Il est accompagné du médecin-réanimateur de Marseille, Louis Fouché, devenu une figure de la sphère complotiste et affirmant que le vaccin contre la covid-19 ne fonctionne pas. Dans la tournée uzétienne, était aussi prévue la venue de Richard Boutry, ex-animateur de France Télévisions, lui aussi opposé aux mesures sanitaires imposées par les autorités.

Le chanteur-organisateur a confié à Marianne que toutes ces personnalités "ne viennent pas donner un meeting politique" mais l'idée est davantage de « prendre ces gens avec lesquels je travaille pour emmener les gens dans un autre voyage. » Voyage qui ne s'arrêtera pas à Uzès visiblement...

Marie Meunier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité