ActualitésNîmes

GARD « Les Nîmois’es » cheffes d’orchestre d’une soirée festive et solidaire

Françoise Arnal, présidente de l'association Les Nîmois'es. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Créée en août 2019, l’association « Les Nîmois’es » vient en aide aux enfants malades, handicapés ou défavorisés en leur permettant de réaliser leur rêve.

Françoise Arnal, surnommée Framboise, a longtemps travaillé dans le milieu hospitalier et côtoyé de nombreux enfants malades. « Comment rester insensibles face à eux, à ce qui vivent ? » Que répondre à cette question outre que l’évidence : « c’est impossible« . Mais une fois cette réponse donnée, que faire ? Framboise a trouvé, depuis une quarantaine d’années, une des solutions à ce casse-tête en faisant en sorte de réaliser les rêves de ces enfants. La septuagénaire ne tire pas la couverture à elle. C’est au sein d’associations – telle que Rêve Gard dont elle a été la présidente pendant 15 ans – et accompagnée d’autres bénévoles qu’elle peut accomplir cette mission. « Et cela se passe en trois étapes. Ils réfléchissent à leur rêve, le vivent, en parlent ensuite grâce aux photos. Et pendant tout ce temps, ils ne pensent pas à leur traitement souvent très lourd ou à leur environnement« , commente la présidente de l’association des « Nîmois’es » créée en août 2019. Une rencontre avec un grand sportif, un artiste, une journée dans un parc d’attractions… Rien n’est impossible.

Françoise Arnal, présidente de l’association Les Nîmois’es. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Framboise se souvient notamment de cette adolescente qui n’avait d’yeux que pour Christophe Maé. C’était il y a quelques années déjà, mais la septuagénaire ne peut oublier la joie de cette enfant qui aujourd’hui a rejoint les Nîmoises et à son tour aide les enfants malades, handicapés ou défavorisés à réaliser leur rêve. « S’ajoutent désormais les étudiants qui dernièrement et à cause de la crise sanitaire, nous ont fortement sollicité. Nous sommes en train de réfléchir à des actions pour les aider comme pourquoi pas les accompagner dans l’organisation d’un événement afin qu’ils puissent récolter des fonds. »

« Sourire, chanter et danser »

C’est d’ailleurs en organisant entre autres des événements que les « Nîmois’es » parviennent à financer les rêves de leurs protégés. « Le premier que nous ayons réalisé ça a été grâce à un loto qui a eu lieu au garage Opel à Nîmes. Nous avions récolté 3 000 euros et ainsi offert à un enfant et à sa famille un séjour au Puy-du-Fou. » En parlant, Framboise passe par toutes les émotions, du rire aux larmes au bord des yeux car elle ne peut le nier : « Il y a des rêves que nous n’avons pas pu réaliser, les enfants sont partis trop vite« . C’est aussi en pensant à ces enfants-là que les bénévoles de l’association poursuivent leur mission. Alors les revoilà en action avec une soirée festive qui se déroulera le vendredi 27 août au centre du Cheval de Clapas (chemin des rondes) à Nîmes. Bien sûr l’objectif principal est de collecter des fonds afin que l’association puisse accomplir les différentes missions qu’elle s’est fixée, « mais aussi de se réunir, de sourire, de chanter et de danser« . Et cela se fera en compagnie du groupe Les Incontournabl’es. Côté dégustation, c’est Johannes Richard, le patron de Chez Jo aux halles de Nîmes, sacré champion de France du burger, qui régalera ! Une tombola sera également organisée…

S.Ma

Informations pratiques : Pass sanitaire obligatoire. 5€ l’entrée avec une boisson offerte. Début de soirée à 19h. Réservations au 06 63 72 75 24 ou sur www.facebook.com/lesnimoises.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité