NîmesSantéSports GardVidéo

SAINT-GÉNIÈS-DE-MALGOIRÈS En format réduit, le mythique challenge Serge-Chapellier reste en vie

64 triplettes alignées ce vendredi 10 septembre sur le premier volet du 10e challenge Serge-Chapellier. (Photo Corentin Migoule)

Annulée en août dernier, la 10e édition du challenge de pétanque Serge-Chapellier a finalement bénéficié d'un report pour se tenir en cette fin d'été. Malgré l'application du pass sanitaire et une communication tardive, l'événement a tout de même réuni 64 triplettes en fin de semaine dernière. De nouvelles têtes sont attendues ce vendredi.

Elle aurait dû se tenir comme à l'accoutumée sur trois jours consécutifs, au début du mois d'août, juste après la fin de la traditionnelle fête votive de Saint-Géniès-de-Malgoirès. Annulée dans un premier temps par la municipalité en raison des contraintes sanitaires qui obligent bon nombre d'organisateurs à revoir leur copie, la 10e édition du mythique challenge Serge-Chapellier a finalement pu avoir lieu le 10 septembre, tandis que son deuxième volet est attendu ce vendredi.

Récemment sacré champion du Gard en triplette avec deux jeunes acolytes, Denis Chapellier est à l'origine de cet événement phare du monde de la pétanque. Une démarche initiée en 2012, un an après le décès de son frère aîné, Serge, emporté par la maladie. "Toute sa vie il a essayé d'organiser des beaux concours de pétanque avec sa société La boule de Tavian, c'est pour ça qu'on lui rend cet hommage", justifie le Cruscourois.

Un quintuple vainqueur de la Marseillaise et un capitaine des Crocos

En dépit de l'application du pass sanitaire, couplé à une communication tardive sur les nouvelles dates du challenge, ce sont pas moins de 192 joueurs, soit 64 équipes, qui ont pris part au premier des deux rounds, ce vendredi 10 septembre, sous un soleil perçant des nuages menaçants en matinée. Un chiffre éloigné du record établi en 2019 lorsque le concours avait fait déplacer plus de 900 joueurs en trois jours. "Il y avait des voitures garées partout. Les dernières parties ont duré jusqu'à 4 heures du matin", se remémore Denis Chapellier.

Pour autant, la réputation de ce rendez-vous du gratin de la pétanque n'est plus à faire, et la présence sur les terrains de Vigo Dubois, cinq fois vainqueur du Mondial de La Marseillaise, en témoigne. Ami de longue date du bouliste cruscourois, Cédric Horjak, ex-capitaine du Nîmes Olympique dans les années 2000, était aussi de la partie.

Les absents du premier tour auront droit à une session de rattrapage ce vendredi 17 septembre, dès 14 heures 30. Les hésitants se laisseront sans doute prendre par les sentiments lorsqu'ils sauront que les fonds récoltés lors de ces deux journées, grâce à une buvette qui tourne à plein régime, seront intégralement reversés à l'association pour la recherche sur les tumeurs cérébrales.

Corentin Migoule

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité