A la uneActualitésAlès-CévennesEnvironnementSociétéVidéo

FAIT DU SOIR VIDÉO Journée mondiale du nettoyage : l’Ermitage se refait une beauté

Les salariés de Cévennes Tourisme mobilisés pour le nettoyage de l'Ermitage. (Photo Corentin Migoule)
Les salariés de Cévennes Tourisme mobilisés pour le nettoyage de l'Ermitage. (Photo Corentin Migoule)

Défiant la pluie et les bourrasques de vent, une dizaine d'agents de Cévennes Tourisme a procédé au nettoyage du sommet de l'Ermitage en milieu de semaine. Une action menée bénévolement à l'occasion du "World cleanup day" au cours de laquelle plusieurs kilos de déchets ont été ramassés.

Le "World cleanup day" est une manifestation internationale qui n'avait pas trouvé le retentissement espéré à Alès aux yeux des salariés de Cévennes Tourisme. Ces derniers y ont remédié en milieu de semaine au cours d'une matinée de nettoyage pluvieuse et venteuse au sommet de l'Ermitage.

L'action, menée en interne par la structure désireuse d'offrir à ses salariés un moment de "cohésion d'équipe", tout en agissant en adéquation avec son engagement pour un tourisme plus vert et plus durable, a permis de collecter plusieurs kilos de déchets en à peine deux heures. Papiers, mouchoirs, mégots, bouteilles d'alcool et restes de fast-food étaient majoritaires, donnant à l'endroit des allures de dépotoir, et ce malgré la présence à proximité de deux gros conteneurs poubelles.

Le choix de l'Ermitage pour cette opération, un site à haute valeur touristique pour le territoire, n'est évidemment pas anodin. Là-haut, perchés à près de 300m d'altitude, les visiteurs s'offrent une vue panoramique à couper le souffle sur les Cévennes. "Les jeunes sont nombreux à s'y retrouver le soir pour manger ou faire l'apéro", indique un jeune ramasseur bénévole, les yeux braqués sur le sol à la recherche d'un nouveau déchet à collecter.

Un travail sans fin, ou presque. Car malgré la mise à disposition envisagée de cendriers de poche pour, tout au moins, tenter d'éliminer les mégots de cigarette, "encore faut-il que les gens les utilisent", s'exaspère Nicolas Bolle, Community manager de Cévennes Tourisme. Si les opérations de nettoyage comme celle-ci ont tout intérêt à se multiplier, le fléau serait attaqué à la racine en sensibilisant davantage, voire en éduquant, quitte à se montrer un tantinet véhément...

Notre reportage vidéo :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité