ActualitésBagnols-UzèsVidéo

UZÈS Succès pour cette deuxième édition du salon du cheval américain

Pour être à l'aise face aux vaches, les chevaux suivent de longues années de dressage et de désensibilisation. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Dans les allées du haras d'Uzès, le pas des cavaliers est rythmé par le cliquetis des éperons. Alors que les chevaux s'apprêtent à entrer dans la carrière, les hauts-parleurs crachent "Show time". Ce week-end, s'est tenue la deuxième édition de l'American horse show, un format inédit en France de salon du cheval américain.

L'année dernière déjà, la première édition avait été très fréquentée. Désormais exempté de jauge maximale, les organisateurs ont confirmé le succès de l'événement. Rien que samedi, 3 000 personnes avaient fait le déplacement pour profiter des démonstrations et des compétitions des différentes disciplines western. Et parfois les visiteurs ont fait le déplacement de loin : Doubs, Suisse, Espagne... "On est vraiment satisfaits", lâche Rudy Drogue.

Avec sa femme Julie, et Ghislaine et Fabien Pradeilles, un couple d'amis, ils ont monté leur association LDF'H company pour organiser cette manifestation. 170 chevaux (principalement des quarter horses, paint horses et criollos) et autant de cavaliers y ont pris part. Au programme : barrel racing (course de vitesse autour de tonneaux), cutting (tri de vaches), horseman ship (déroulé d'un parcours en harmonie avec le cheval), horse and dog...

Ce dimanche après-midi s'est aussi tenue la finale de coupe de France de pole bending. Le but ? Effectuer un slalom le plus rapidement possible. Le cheval doit garder de l'allure et tourner court sans perdre l'équilibre pour gagner de précieuses secondes au chronomètre. La manifestation s'est achevée avec le fameux rodéo à dos de taureau. Retour en images.

En plus des démonstrations, de nombreux stands ont fait le bonheur des cavaliers passionnés. (Marie Meunier / Objectif Gard)
C'est le salon du cheval américain, alors quoi de mieux que des Mustang pour mettre en exposition ? Les chevaux sont sous le capot... (Marie Meunier / Objectif Gard)
Au bord de la carrière, les visiteurs se pressent pour se restaurer. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Dernier échauffement avant l'entrée en piste. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Le horseman ship vise l'harmonie entre le cheval et le cavalier. Tout un parcours doit être réalisé sous les yeux du jury. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Dernier coup de herse avant la finale de pole bending. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Le pole bending consiste à effectuer un slalom au galop, le plus vite possible. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Il faut allier vitesse et précision pour grappiller les précieuses secondes. (Marie Meunier / Objectif Gard)
C'est Nathan Garcia avec sa monture, Noisette, qui ont remporté la finale de pole bending en catégorie poney. Le jeune cavalier du pays niçois décroche son ticket pour le championnat à ÉquitaLyon. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Les chevaux fournissent un gros effort physique et doivent presque tourner sur eux-mêmes pour redémarrer le slalom dans l'autre sens. (Marie Meunier / Objectif Gard)
En attendant le rodéo, les jeunes visiteurs tentent de dompter le taureau mécanique. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Les cavaliers attendent leur passage pour le cutting. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Le but du cutting est de séparer à cheval les vaches une à une de leur troupeau. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Mais attention, la séparation doit se faire dans l'ordre des numéros. Là malheureusement, la vache n°7 a décidé de sortir alors que ce n'était pas son tour. Les deux cavaliers doivent s'arrêter... (Marie Meunier / Objectif Gard)
Pour être à l'aise face aux vaches, les chevaux suivent de longues années de dressage et de désensibilisation. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Le tri continue. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Pendant ce temps, d'autres s'initient à la danse country. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité