A la uneActualitésBeaucaireGard

FAIT DU JOUR Une saison estivale réussie en Terre d’Argence malgré des conditions difficiles

Avant le début de la saison estivale, seize influences avaient pu tester en avant-première l'escape game "Raimond et la quête du Graal" sur le site de la forteresse de Beaucaire. (Photo : CCBTA)

C'est aujourd'hui, mercredi 22 septembre, que débute l'automne. Que reste-t-il de notre été ? Des souvenirs, vieux souvenirs, dans nos têtes déjà bien pleines, tout autant que nos agendas. Pour les professionnels et organismes de promotion touristique, la saison estivale est encore d'actualité puisque l'heure est au bilan. Du côté de la Terre d'Argence, les efforts fournis par l'équipe de l'office de tourisme pour développer et adapter l'offre des activités aux nouvelles tendances, ont porté leurs fruits.

"L'été s'achève, tu partiras, dans ton pays loin là-bas..." Loin là-bas, quand même pas, car la part des visiteurs étrangers est infime par rapport à celle des Français, une population qui réside majoritairement dans un rayon d'une quarantaine de kilomètres autour de la Terre d'Argence. Mais le territoire n'a pas à rougir de son bilan touristique. Bien au contraire la satisfaction domine, d'autant plus quand on repense au contexte qui a suscité quelques points de crispation avec la mise en place du pass sanitaire et l'évolution des mesures au 11 août. S'ajoute à cela une météo parfois capricieuse.

Malgré cela, "en termes de fréquentation, nous avons retrouvé les chiffres de 2019. Voire même mieux car à l'office de tourisme Beaucaire Terre d'Argence, nous sommes à +3% de fréquentation sur les mois de juillet et août par rapport à la même période en 2019", explique la directrice, Valérie Parayre. Un sentiment partagé par les professionnels du tourisme au vu des témoignages recueillis lors du conseil d'exploitation de l'office de tourisme géré par la CCBTA qui s'est tenu lundi dernier, soit le 20 septembre. Une bonne nouvelle qu'il faudra toutefois mettre en perspective au moment de faire les comptes à la fin de l'année.

Plus de 2 000 joueurs ont testé l'escape game "Raimond et la quête du Graal"

Le programme concocté par l'organisme de promotion touristique de la CCBTA s'est achevé le 15 septembre dernier avec un total de 1 300 participants. Un bilan très satisfaisant, il faut dire que la communication n'a pas manqué, l'office de tourisme avait même fait appel à une quinzaine d'influenceurs pour mettre en avant le territoire à travers les réseaux sociaux. Comme l'an dernier, les "Apéros-Panoramas" organisés les mercredis (14 rendez-vous en tout) en alternance à la forteresse de Beaucaire et l'Abbaye Saint-Roman, ont remporté un franc succès avec 857 personnes accueillies.

Autre succès et il s'agit-là d'une nouveauté : une rencontre découverte avec Zoé Marin - tout rapprochement patronymique avec l'auteur de cet article est purement fortuit ! - à la chèvrerie du Mas Donat à Vallabrègues. "Plus de 100 personnes ont participé à cette activité. On le sent bien, le public famille est en attente de propositions, d'autant plus quand il y a des animaux", commente Valérie Parayre.

Valérie Parayre, directrice de l'office de tourisme Beaucaire Terre d'Argence. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Une jolie performance, mais la palme revient, sans surprise, à l'autre nouveauté de cette saison estivale : l'escape game "Raimond et la quête du Graal" au coeur de la Forteresse de Beaucaire, réalisé par la société Télé Bleue. Plus de 2 000 joueurs s'y sont précipités entre le 1er juillet et le 31 août. "Nous avons dépassé nos objectifs sur ces deux premiers mois d'exploitation et ainsi relevé le pari de faire connaître ce beau monument de manière insolite puisque les joueurs entrent dans certaines pièces fermées lors des visites traditionnelles, et ludique", souligne la directrice de l'Office de tourisme.

Que ceux qui n'ont pas encore testé cet escape game se rassurent, les séances se poursuivent jusqu'au 30 novembre puis de nouveau entre avril et novembre 2022 et 2023 puisqu'un contrat de trois ans a été signé entre la CCBTA et Télé Bleue.

Des pistes de réflexions à approfondir

Il y a eu des hauts certes, mais aussi, même si bien moins nombreux, des bas. Les "Apéros bitume" au karting de Beaucaire n'ont par exemple pas trouvé leur public. Aucune des séances prévues n'a été honorée. "Le but avec nos activités est de mettre en avant nos partenaires touristiques et de fait nous étions bien désolés que celle-là ne fonctionne pas. Sur la cible famille, le billet d'entrée (24,90€ dès 15 ans, 19,90€ enfant, gratuit pour les moins de 7 ans, Ndlr) a un peu rebuté les gens, non pas que c'était trop cher parce qu'il y avait beaucoup de prestations mais pour environ une heure passée sur le site, vous n'avez peut-être pas envie d'y mettre ce prix."

Autre petite déception de la saison, le spectacle son et lumière intitulé « Les Secrets du Rhône : jours de foire », conçu par l'association Luminagora et projeté sur la forteresse de Beaucaire. Orages et problèmes techniques, seules deux projections sur quatre, ont pu avoir lieu (les 21, 22 août), devant 262 spectateurs en tout. "Peut-être que la durée du spectacle, une heure, a freiné certaines personnes d'autant qu'il n'y a rien pour s'asseoir à la forteresse", soumet Valérie Parayre.

Le contenu qui retrace l'histoire de la Foire de la Madeleine entre le XVIe et le XIXe, a peut-être aussi joué sur le taux de fréquentation. "Les gens s'attendaient certainement à quelque chose de plus divertissant." Des pistes de réflexion qui seront approfondies dans les mois à venir pour poursuivre le développement touristique du territoire.

Stéphanie Marin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité