A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Deuxième défaite d’affilée, les Crocos sont dans le dur

Niclas Eliasson n'a pas pesé sur la défense havraise ce soir (Photo Anthony Maurin)

 

Battu 1-0 par Le Havre, lors de la 10e journée de Ligue 2, Nîmes Olympique enchaîne une deuxième défaite consécutive et surfe sur une série de cinq matchs sans victoire. Au terme d'une prestation sans saveur, les Crocos ont encaissé un but sur corner à la 64e minute. La mauvaise passe se poursuit et le NO recule à la 9e place. 

Pour ce troisième match en six jours, Pascal Plancque décide d'effectuer à quelques changements dans son onze de départ. Logiquement, Martinez est de retour en défense centrale mais associé à Guessoum. Sorti en fin de match mardi après une prestation jugée insuffisante par son coach, Ueda se retrouve sur le banc. L'entraîneur nîmois choisit de revenir dans un système en 4-1-4-1 avec Fomba en sentinelle accompagné de Valerio et Ponceau dans l'entrejeu. Titulaires lors de la défaite contre le Paris FC (2-0), Koné et Ferhat débutent remplaçants. Un choix justifié car ces deux joueurs ne sont pas prêts physiquement et ils sont aussi le symbole de la suffisance aperçue en seconde période dans la capitale. C'est donc Omarsson qui commence à la pointe de l'attaque, l'Islandais n'avait plus été titulaire depuis le 14 août et le match nul contre Pau (0-0).

Dans cette entame, la possession de balle est clairement à l'avantage des Crocos. Les locaux se procurent d'ailleurs la première occasion : Guessoum vient placer sa tête au premier poteau mais Fofana repousse (4e). C'est la seule opportunité à se mettre sous la dent dans cette première demi-heure. Les Nîmois multiplient les corners, ils ont le ballon et des intentions mais au bout les actions se font rare. Décevant, en deuxième période lors du match disputé en milieu de semaine, Benrahou montre plus d'envie et d'activité mais cela manque néanmoins de tranchant dans l'animation offensive gardoise. La partie s'anime enfin quand Paquiez perd le ballon près du rond central, Boutaïb avance et frappe du gauche. Heureusement, le ballon termine dans le petit filet de Bratveit (28e).

Omarsson proche de marquer avant la pause

Paradoxalement, le ballon est dans les pieds des Crocos mais ce sont les Normands qui se procurent les meilleures opportunités. Après l'attaquant bagnolais, c'est Cornette, sur une contre-attaque, qui sollicite le portier norvégien d'un tir du droit. Bratveit se déploie et détourne en corner (36e). Entre temps, Benrahou conclut une belle action collective mais Fofana capte (30e). Sur l'action, Paquiez reçoit une béquille en haut de la fesse après un violent contact avec Touré. Solide, le latéral nîmois revient et serre les dents avant finalement de sortir à la pause. Frustrant, pour sa première titularisation de la saison. Juste avant la pause, Omarsson est à deux doigts de trouver la lucarne de Fofana grâce à une géniale inspiration du gauche (42e). Dans cette fin de première période rythmée, Cornette (45e) et Boutaïb (46e) alertent à nouveau Bratveit.

La plus belle action nîmoise de la partie a été l'oeuvre de Guessoum en tout début de rencontre (Photo Anthony Maurin)

Un match particulier pour l'international marocain, né dans le Gard et qui retrouve au marquage son ancien coéquipier Martinez avec qui il a évolué à Uzès (2011-2013) et au Gazélec Ajaccio (2014-2016). Les équipes se neutralisent à la mi-temps et au retour des vestiaires, Le Havre se procure une énorme opportunité par l'intermédiaire de Thiaré. Sa balle piquée sur Bratveit vient mourir à quelques centimètres du poteau droit (48e). À l'heure de jeu, Pascal Plancque voit que son équipe souffre davantage que sur le premier acte et décide d'effectuer un triple changement cinq étoiles. Trois joueurs de niveau Ligue 1 font leur entrée. Cubas remplace Fomba, fatigué après avoir enchaîné, Ferhat rentre à la place de Ponceau et Koné supplée Omarsson pour passer en 4-2-3-1 avec Benrahou en dix.

Un corner fatal

Deux joueurs offensifs pour aller chercher la victoire. C'est l'effet inverse qui se produit. Comme contre Amiens, Nîmes Olympique encaisse encore un but après un changement. Sur un deuxième corner consécutif, Thiaré, seul de tout marquage, marque de la tête (0-1, 64e). Encore une erreur défensive qui vient pénaliser le NO qui affichait pourtant de la solidité dans ce secteur en début de saison. Mais il reste du temps et les Crocos tentent de réagir. Un décalage se créé côté gauche, Valerio centre, Benrahou rate le ballon et Burner, dans la surface, reprend du gauche mais ce n'est pas cadré (73e). On insiste sur ce couloir avec la patte gauche de Sainte-Luce qui trouve presque Ferhat devant le but mais un défenseur normand est plus prompt sur le ballon.

Le latéral laisse sa place à Aribi accueilli par un feu d'artifice tiré sur le parking des Costières. Le staff nîmois envoie toutes ses cartouches offensives pour égaliser dans ces dernières minutes avec désormais deux attaquants et un passage à trois défenseurs. Mais Nîmes est surtout proche d'encaisser un deuxième but. Seul face au but, Thiaré manque de peu d'inscrire un doublé mais il rate le ballon (83e). Les Rouges sont encore en vie. Martinez s'exaspère, les bras en l'air, de ne pas avoir de solutions quand il relance balle au pied. La prestation proposée sur le plan offensif a été pauvre et dans les duels, la formation de Paul Le Guen a pris physiquement le dessus. Le match se termine, Le Havre s'impose 1-0 et Nîmes signe une deuxième défaite d'affilée. La série de rencontres sans victoire se porte à cinq et les Gardois reculent à la 9e place. La mauvaise passe se poursuit et le déplacement samedi prochain, à Auxerre, troisième du championnat, inquiète fortement car les Crocos sont dans le dur.

Corentin Corger

10e journée de Ligue 2. Stade des Costières. Spectateurs : 2 540. Nîmes Olympique - Le Havre Athletic Club 0-1. (mi-temps : 0-0). Arbitre : M. Petit. But pour Le Havre : Thiaré (64e). Avertissement à Nîmes : Ponceau (45e) . Avertissements à Le Havre : Boutaïb (37e), Gibaud (80e). 

Nîmes : Bråtveit - Paquiez (Burner, 45e), Guessoum, Martinez (cap.), Sainte-Luce (Sainte-Luce, 79e) - Fomba (Cubas, 62e) - Benrahou, Ponceau (Ferhat, 63e), Valerio, Eliasson - Omarsson (Koné, 62e). Remplaçants non utilisés : Dias, Ueda. Entraîneur : Pascal Plancque. 

Le Havre : Fofana - Baldé, Mayembo, Gibaud, Mbemba (Touré, 20e) - Cornette (Alioui, 72e) Richardson, Lekhal (cap), Fontaine (Bonnet, 85e) - Thiaré (P.I Ba, 85e), Boutaïb (Sangante, 85e). Remplaçants non utilisés : Gorgelin (g), Abd. Ba. Entraîneur : Paul Le Guen. 

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité