ActualitésNîmes

L’IMAGE DU JOUR À Nîmes, plus de 400 personnes manifestent contre le pass sanitaire

Des soignants se trouvaient en tête de cortège (Photo Corentin Corger)

Pour ce onzième samedi de mobilisation contre le pass sanitaire, plus de 400 personnes se sont rassemblées en fin d'après-midi à Nîmes. À Alès, aucune manifestation n'a eu lieu. 

Si au moment du rendez-vous vers 17h devant la préfecture, la mobilisation semblait moindre. Force est de constater qu'à Nîmes elle se stabilise avec plus de 400 personnes réunies sur l'avenue Feuchères pour protester contre l'instauration du pass sanitaire. C'est à peu près les mêmes chiffres que la semaine dernière où le départ était donné depuis les Jardins de la Fontaine.

Après quelques brèves prises de parole, où l'obligation vaccinale des soignants a été évoquée, le cortège s'est mis en route pour cette manifestation déclarée. Juste le temps de réparer le vieil Renault Express qui montre quelques signes de défaillances avant de partir aux sons des "On est là, on est là !". Le chant emblématique de ces contestataires qui a vu le jour lors de l'apparition du mouvement des Gilets Jaunes dont quelques figures perdurent encore.

Pour leur traditionnel tour en centre-ville, les manifestants ont emprunté le boulevard Victor-Hugo avant de redescendre par l'avenue du Général Perrier et le boulevard Amiral Courbet pour regagner le point de départ. Une mobilisation organisée par le "Collectif libre en Cévennes" qui a donc déserté Alès pour la cité des Antonins. Ainsi, aucun rassemblement n'a eu lieu dans la ville chère à Max Roustan.

Retrouvez quelques images de cette manifestation : 

Le rassemblement était prévu devant la préfecture (Photo Corentin Corger)
Le collectif libre en Cévennes s'est déplacé jusqu'à Nîmes (Photo Corentin Corger)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité