Faits DiversGardNîmes

NÎMES « Uber shit », il livre des plats préparés… et du cannabis

(Photo d'illustration : Anthony Maurin)

Il a avoué les faits et a même montré l'endroit où il entreposait... le cannabis

En même temps que la livraison de plats et de nourriture, un garçon d’une vingtaine d’années arrondissait ses fins de mois en proposant de la drogue aux clients chez qui il se rendait.

Arrêté ces derniers jours après un contrôle dans les rues de Nîmes, il comparaissait, ce jeudi en début d’après-midi en comparution immédiate, pour « offre et cession de stupéfiants ». Le vice-procureur, Romain Domingues, a réclamé 18 mois de prison avec mandat de dépôt à l’audience. L’avocat du prévenu, Me François Jehanno, a estimé que son client avait eu le courage de tout avouer et qu’il fallait le prendre en compte au moment du délibéré. Des arguments entendus par le tribunal présidé par Jérôme Reynes. Le prévenu a écopé de dix mois de prison, il reste en détention.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité