A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce lundi 1er novembre

Comme contre Le Havre, les Crocos doivent s'attendre à faire face à un bloc bas. (photo Anthony Maurin)

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

La coupe de France sans Guessoum. Pascal Plancque va devoir faire face à un nouveau problème. Le défenseur central a reçu, face à Niort, son troisième carton jaune (après Paris FC et AC Ajaccio) dans une période de dix matchs. La commission de discipline, qui se réunira mercredi à 18h, devrait logiquement suspendre le jeune nîmois pour une rencontre. Il pourra tout de même être aligné samedi à Sochaux, mais il ratera le septième tour de la Coupe de France (auxquels participeront aussi Alès, Bernis-Langlade, Chusclan-Laudun et Nîmes Chemin-Bas), dont le tirage au sort se déroulera mercredi à 11h30 à l’auditorium de la FFF. Cela risque d’être compliqué pour constituer une défense centrale au Nîmes Olympique qui sera déjà privé de Pablo Martinez et Anthony Briançon tous deux blessés.

Eliasson, le porte bonheur à l’extérieur (Photo Anthony Maurin).

Le troisième pour Eliasson. Avec la défaite face aux Chamois Niortais, Niclas Eliasson n’a pas pu vraiment apprécier son but marqué à la 54e. Cette saison le suèdo-brésilien avait marqué à Valenciennes (0-3) et à Dunkerque (0-2), deux belles victoires des Crocodiles en déplacement. La saison dernière, on se souvient que l’ancien joueur de Bristol avait réalisé un éclatant doublé lors de la victoire nîmoise à Marseille (1-2) ou son magnifique coup-franc face à Monaco. Mais quand on se penche sur le cas Eliasson, on découvre une curieuse statistique : avec Nîmes, quand il marque au stade des Costières, les Crocodiles s’inclinent (Monaco et Niort). En revanche, quand il marque à l’extérieur, Nîmes s’impose (Marseille, Dijon, Valenciennes et Dunkerque). Pour résumer, il faut aligner Eliasson uniquement à l’extérieur. Dernière particularité, les six buts (en 43 matchs) marqués avec Nîmes ont tous été inscrits en seconde période.

National 3

C’est Adell (bleu n°10), ici face à Alès, qui a ouvert le score contre Narbonne (photo OAC)

Aigues-Mortes se relance. Nous avions laissé les Saliniers sévèrement battus à domicile par l’Olympique d’Alès 3-0 (le 24 octobre dernier) pour le compte de la sixième journée de National 3. Une semaine plus tard, les joueurs de Yohan Borg sont repartis de l’avant en s’imposant 2-0 face à Narbonne, en match en retard de la 3e journée. L’ancien Crocodile Grégory Adell (72e) et Florent Domenech (90e) sont les buteurs d’une victoire qui s’est dessinée en fin de rencontre. Ce succès permet à l’USSA de remonter à la 5e place avec 11 points, à quatre points du leader alésien et à deux points du deuxième, Beaucaire. La prochaine journée, qui se déroulera samedi, sera très importante avec deux chocs dans le haut de classement : à 18h, Blagnac (3e) – Aigues-Mortes (5e) et à 19h, Alès (1er) – Beaucaire (2e).

USAM

Luc Tobie rejoint Acquevillo et Desbonnet chez les Bleus(Photo Hugo Léger/Usam)

Des Verts chez les Bleus. Après le match nul (29-29) concédé à Istres, s’ouvre une trêve internationale. Entre les blessés et les internationaux, il ne va rester que peu de monde à l’entraînement cette semaine qui reprendra jeudi, après trois jours de repos. Sanad est allé rejoindre sa sélection égyptienne qui va disputer deux matchs amicaux face à la Macédoine. L’ailier droit est parti seul puisque Hesham est blessé. Paul est avec la Slovaquie qui se prépare à accueillir l’Euro 2021 (du 13 au 30 janvier). Acquevillo, Desbonnet et Tobie sont en équipe de France pour disputer la première étape de la Golden League en Norvège où les Bleus affronteront le Danemark samedi et le pays hôte dimanche. Les rencontres de la France seront diffusées sur beIN sports et sur la chaine l’Équipe. Quant aux jeunes Derisbourg, Vincent et Joblon, ils ont été sélectionnés avec les U21.

Judo

La Gardoise Shirine Boukli a encore gagné ce week-end. (Photo Maxppp)

Un nouveau titre pour Boukli. Depuis samedi et jusqu’à demain, se déroule le 40e championnat du monde militaire de judo. Il rassemble pas moins de 300 athlètes de 23 nationalités différentes. La judokate gardoise et championne d’Europe 2020, Shirine Boukli, y a participé portant les couleurs de son club Flam 91, dans la catégorie des -48 kg. Après un premier combat sans souci contre la Brésilienne Ferreira de Lima, la Française devait battre la Russe Irina Dolgova, quadruple médaillée européenne (dont l’or en 2018) et championne du monde militaire en titre. Shirine Boukli trouve la solution au golden score sur sumi-gaeshi et rafle le titre. C’est la 4e fois qu’une Française s’impose au championnat du monde militaire. « C’était le match que je voulais. (…) Je voulais ma petite revanche après les Jeux où il y a eu beaucoup de frustration. Mais je me sentais prête à repartir et à prendre tout ce qu’il y avait à prendre« , a réagi la Gardoise au micro de « L’Esprit Judo ».

Corentin Corger, Norman Jardin et Marie Meunier.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité