Publi Reportage

L’USAM Nîmes Gard et Bpifrance, une équipe de Meneurs

David Tebib, président de l'USAM Nîmes Gard (Photo : Abdel Samari)

Publi Reportage

(Publireprtage). Bpifrance, la Banque publique d’investissement, est partenaire de 55 clubs sportifs en France dans le cadre de son dispositif de partenariats sportifs lancé en 2013. Pour affirmer son action dans le sport et l’innovation, Bpifrance a crée en 2020 la communauté des Meneurs qui intègre ses clubs sportifs partenaires ainsi que l’ensemble des acteurs qui innovent dans l’écosystème sportif.

En Occitanie, trois clubs en font partie. Parmi eux, le club de handball de l’USAM Nîmes Gard, présidé par David Tebib. Le meneur d’hommes nous en dit plus sur ce dispositif qui accompagne les clubs en faisant matcher les valeurs du sport et le développement du business. 

Objectif Gard : L’USAM est un des trois clubs d’Occitanie partenaire de Bpifrance via les Meneurs. Qu’est-ce que ça apporte à votre club concrètement ?

David Tebib : La première des choses, c’est une formidable dynamique impulsée par Bpifrance en termes d’organisation d’événements, de rencontres autour de l’innovation. Les Meneurs nous apportent un soutien également en termes de réseau, avec d’autres disciplines, d’autres clubs. Et surtout une formidable dynamique impulsée auprès des entreprises et de nos quelques 200 partenaires, qui bénéficient également de beaucoup d’actions et d’activations de la part de Bpifrance tels que des événements, des webinaires, des mises en avant, etc. Sur l’aspect développement business du club, c’est un véritable plus. 

Ce soutien de Bpifrance vous a-t-il servi pendant la crise sanitaire, qui a été très compliquée, notamment pour un sport comme le handball ?

Il y a eu le plus beau des accompagnements : nous avons créé avec Patrice Bégay (Directeur exécutif cCommunication Bpifrance et Bpifrance Excellence, ndlr) un très beau webinaire avec une bonne partie de nos partenaires, et cela a été fortement apprécié, notamment pour l’apport d’informations dans cette période, sur les prêts garantis par l’État et tout ce qui était mis en place. Cela nous a permis de consolider nos partenariats, mais aussi de mettre en avant notre partenariat avec Bpifrance et leur apporter une expertise de la situation telle qu’elle était économiquement, et nous avons même eu la venue d’une collaboratrice de l’équipe de Patrice Bégay pour donner les statistiques économiques et les perspectives. Donc pendant cette période il y a eu à la fois un soutien, et aussi de manière très concrète des actions pour nos partenaires. 

Bpifrance sélectionne ses partenaires en fonction de leurs projets. Qu’est-ce qui les a séduits chez l’USAM ?

J’ose espérer que c’est notre capacité d’innovation, notre remise en question saison après saison. J’espère aussi que ce qui a séduit Bpifrance c’est notre dynamisme. Le fait de toujours apporter des nouveautés et de faire en sorte d’apporter toujours une expérience pour nos supporters et nos partenaires. 

Retrouvez tous les acteurs de l’innovation dans le sport sur lesmeneurs.fr

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité