ActualitésPolitique

EXPRESSO Le Parti communiste, les deux pieds dans les élections législatives

Vincent Bouget (Photo Objectif Gard)
Vincent Bouget, secrétaire départemental du PCF, élu de la ville de Nîmes et conseiller départemental du canton de Nîmes 3 (Photo Objectif Gard)

Les communistes se réunissent, ce soir à 18 heures au Cercle de l’avenir à Nîmes. L’objectif :  débattre de la stratégie et évoquer les candidatures pour les élections législatives 2022. 

Un conseil départemental entièrement dédié à l’élection des futurs députés. Dans le Gard, les communistes se lancent dans la préparation des élections législatives. Une élection sur des circonscriptions – le Gard en compte six – dont l’issue est étroitement liée à l’élection présidentielle. Secrétaire départemental du PCF dans le Gard, Vincent Bouget évoquera d’abord la stratégie à adopter. 

Aux dernières élections départementales en juin, l’union de la Gauche a été un franc succès. Reste à savoir si l’exploit pourrait être réitéré dans ce scrutin d’envergure nationale. C’est du moins la volonté du PCF qui, le mois prochain à Paris, adoptera un « pacte d’engagement ». Un texte permettant aux partis de Gauche d’adopter une stratégie d’union sur une base programmatique commune. Les prémices d’un tel rapprochement se sont tenus en septembre. Le communiste Vincent Bouget avait alors déjeuné avec son homologue du Parti socialiste Arnaud Bord.

En attendant, le PCF entend désigner des « chefs de file » sur chaque circonscription. Une désignation probablement avant Noël, actée par les militants de chaque circonscription réunis en Assemblée générale. Quelques noms circulent pour mener le combat comme à Nîmes sur les 1ère et 6e circonscriptions : l’élue municipale Sylvette Fayet, le conseiller départemental Christian Bastid ou le secrétaire du PCF Nîmes, Denis Lanoy.

En Cévennes, les candidats ne manquent pas. Le maire de Cendras Sylvain André et l’élu d’opposition alésien Paul Planque visent la 5e circonscription. « Le nom du conseiller régional Jean-Luc Gibelin est aussi avancé », souffle-t-on. Sur la 3e circonscription, l’ancien candidat aux élections régionales, Ellian Cellier, pourrait également être désigné. « On pense investir un binôme homme-femme chef de file », commente une source bien informée. Quant à l’éventuelle candidature du Nîmois Vincent Bouget, l’élu départemental et municipal semble déjà bien occupé avec ses mandats pour se lancer dans une nouvelle bataille électorale. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

2 commentaires

  1. Il faut en finir avec ce parti musée stalinien qui dans le Gard aligne toujours les mêmes candidats, au National aligne un candidat qui aime beaucoup plus que de raison la police nationale. Et qui de tout temps a été un parti qui a toujours trahis la classe ouvrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité