ActualitésBagnols-UzèsCamargueSports Gard

GARD Les « Gardianes de la galaxie » préparent un raid solidaire en Laponie

Cécile Barbier et Angélique Villeron participeront au Laponie trophy, un raid polaire 100% féminin, du 27 au 31 janvier 2022. (Marie Meunier / Objectif Gard)

D’un côté, on a Angélique Villeron, 42 ans, Roquemauroise, responsable support informatique et passionnée de sport de pleine nature. De l’autre, il y a Cécile Barbier, 48 ans, Beauvoisinoise, maman de trois enfants, assistante en recherche et développement, tout aussi férue de marathon, de VTT ou encore de ski. 

Il y a encore quelques temps, les deux Gardoises ne se connaissaient pas. Et pourtant, dans deux mois, du 27 au 31 janvier 2022, elles vivront en duo une incroyable expérience : un raid solidaire 100% féminin en Laponie. Plus précisément à Rovaniemi, en Finlande, tout proche du cercle polaire, là où on peut admirer les aurores boréales.

C’est Cécile qui est à l’initiative de ce projet. Tombée par hasard sur ce raid, elle se met en quête de trouver une partenaire pour partager ce défi sportif. Mais dans son entourage, personne n’est vraiment motivé. Alors elle lance un appel sur les réseaux sociaux. C’est ainsi qu’elle choisira Angélique.

Un soutien à deux associations qui aident les femmes

L’édition 2021 a dû être reportée à janvier 2022 en raison du contexte sanitaire, laissant un peu plus de temps à nos deux Gardoises de se préparer, notamment à affronter les grands froids. -20° en moyenne… Malgré ce thermomètre givré, elles devront dérouler plusieurs épreuves : courir 15 km avec des raquettes, faire du vélo sur la neige, du ski de fond ou un parcours d’obstacles sur une piste de ski.

Au-delà de l’aventure humaine, notre équipe gardoise – qui s’est nommée avec humour « Les Gardianes de la galaxie » – va récolter des fonds pour deux associations. La première « Vivre comme avant » offre aux femmes soignées pour un cancer du sein un accompagnement et un soutien individuel. La seconde « Sport SF » est une association qui sensibilise les femmes sportives aux spécificités de l’anatomie féminine et des risques à laisser s’installer des pathologies trop souvent taboues (fuites urinaires, descentes d’organes…), suite à la pratique de certains sports.

Pour financer leur participation au raid et récolter un maximum de fonds pour les deux associations, les deux Gardoises ont mis en ligne une cagnotte. Déjà 700€ ont été abondés. Elles sont encore en recherche de nouveaux sponsors qui souhaiteraient les soutenir dans leur aventures.

Marie Meunier

Vous pouvez suivre leur expérience sur leur page Facebook. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité