A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce jeudi 3 janvier

Le Japon de Naomichi Ueda est en bonne voie pour se qualifier au Mondial 2022 (Photo Anthony Maurin).
Le Japon de Naomichi Ueda est en bonne voie pour se qualifier au Mondial 2022 (Photo Anthony Maurin).

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Ueda se rapproche de la Coupe du monde. Absent de Nîmes depuis le 22 janvier, Naomichi Ueda a rejoint sa sélection pour disputer deux rencontres en éliminatoires (zone Asie) de la prochaine Coupe du monde, qui se déroulera du 21 novembre au 18 décembre 2022 au Qatar. Le moins que l’on puisse dire c’est que la moisson japonaise a été fructueuse. Après un premier succès contre la Chine (2-0), les Nippons ont disposé de l’Arabie Saoudite (2-0). C’est du banc que le défenseur central nîmois a assisté à ces deux victoires, puisqu’il n’a pas joué la moindre minute. Les Samouraïs Bleus se rapprochent à grands pas de la phase finale de la Coupe de monde puisqu’une victoire en Australie, le 24 mars prochain, serait synonyme de qualification. Pour rappel, Naomichi Ueda a raté toutes les rencontres nîmoises en 2022 mais les Crocodiles n’ont pas eu à en souffrir puisqu’ils ont fait carton plein avec trois succès en trois matches.

Nicolas Usaï a remis les Nîmois d’attaque (Photo Anthony Maurin).

Précision à la hausse. Les Crocodiles ont retrouvé la confiance, c’est indéniable. Avec l’arrivée de Nicolas Usaï à la tête de l’équipe, les Nîmois se sont successivement imposés à Dijon (2-1), face à Valenciennes (2-1) et à Pau (3-0). Une renaissance spectaculaire qui s’explique aussi par une attitude plus offensive. Si lors des trois derniers matches de Ligue 2 dirigés par Pascal Plancque, le NO avait frappé au but 31 fois, la ballon n’avait été cadré que 11 fois soit dans 35,48 % des cas. Ces chiffres sont en nette augmentation avec Nicolas Usaï puisque en 270 minutes, les Nîmois ont cadré 17 de leurs 38 tirs cadrés (soit 44,74 % des cas). Comparativement, et toujours sur ses mêmes matches, l’équipe de Pascal Planque a marqué trois buts et celle de Nicolas Usaï six. On appelle cela un gros changement.

USAM Nîmes Gard

Acquevillo est apte pour affronter son ancienne équipe (Photo The Agency)

Avec Acquevillo et Rebichon. Cet après-midi, les Usamistes (7es, 14 pts) se sont envolés direction Rennes pour affronter Cesson, demain à 20h, dans le cadre de la 15e journée de Starligue. Un match qui sent bon la bataille pour les places européennes face au huitième du championnat. « On est tout de suite dans le vif du sujet avec ce dernier match aller en affrontant un concurrent direct à l’Europe, ça va être un gros combat », réagit le coach, Franck Maurice. Pour ce premier match de 2022, l’entraîneur usamiste doit composer avec six absents : Nyateu, Jakobsen, Gallego, Hesham, R.Salou et Tesio. L’infirmerie se vide, Acquevillo et Rebichon sont de retour et font partie des 16 joueurs retenus pour ce match. Après avoir participé à l’Euro 2022, Desbonnet est aussi du voyage. Ce sera également la première apparition officielle de la recrue japonaise Yasuhira. Un effectif complété par quatre jeunes de l’équipe réserve : Pugliese, Gibernon, Joblon et Vincent. Pour la rencontre contre Créteil, vendredi prochain au Parnasse, Nyateu est espéré. Jakobsen devrait seulement revenir à l’entraînement.

Le groupe retenu : Desbonnet, Paul; Poyet, Dupuy, Pugliese, Gibernon, Joblon, Vincent, Yasuhira, Guigou, Minel, Acquevillo, Tobie, M.Salou, Rebichon, Sanad. 

Étoile de Bessèges

En costaud, Bryan Coquard à réussi à prendre le meilleur sur Mads Pedersen dans les derniers mètres (Photo : Yannick Pons/Objectif Gard)

Coquard retrouve la victoire. Pour cette deuxième étape de l’Étoile de Bessèges longue de 156 km entre Saint-Christol-lez-Alès et Rousson, c’est le sprinteur français Bryan Coquard qui a franchi en premier la ligne d’arrivée. Plus de 150 jours après sa dernière victoire, le coureur de la Cofidis s’est imposé au forceps et a remporté son duel avec le leader Mads Pedersen en prenant le meilleur dans les derniers mètres de l’ascension finale sur le plateau du Castellas avec une pente de 12%. Tobias Halland Johannessen complète le podium à Rousson. Quatrième aujourd’hui, le Français Mathieu Burgaudeau prend la deuxième place au général à 17 secondes derrière Mads Pedersen, toujours en tête. L’Italien Alberto Bettiol pointe juste derrière à 21 secondes. Demain la 3e étape se résume en plusieurs boucles autour de Bessèges.

Classement de cette 2e étape : 1. Bryan Coquard (Cofidis) 2. Mads Pedersen (Trek-Segafredo) 3. Tobias Halland Johannessen (Uno-X Pro Cycling Team) 4. Mathieu Burgaudeau (Total Energies) 5. Bettiol (EF Education-Easy Post) à 4 ». 

Classement général : 1. Mads Pedersen (7h14’17 ») 2. Mathieu Burgaudeau (à 0’17 ») 3. Alberto Bettiol (à 0’21 ») 4. Benjamin Thomas (à 0,29 ») 5. Connor Swift (à 0,35 »).

Open Sud de France

Jo Wilfried Tsonga et Fabrice Martin ont été éliminés cet après-midi en quart de finale (Photo Open sud de France)

Le dernier gardois éliminé. C’est officiel, il n’y a plus de Gardois en lice à l’Open Sud de France de Montpellier. Après les éliminations de Benjamin Bonzi et de Robin Bertrand, seul Fabrice Martin pouvait encore sauver l’honneur. Aligné cet après-midi sur le court de la Sud de France Arena en quart de finale du double avec Jo-Wilfried Tsonga, le Nîmois quitte la compétition. La paire française a été sèchement battue 6-3, 6-2 par le duo, tête de série numéro 3, composé de l’Israélien Jonathan Eerlich et du Français Edouard Roger-Vasselin, redoutables en double.

 

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité