ActualitésGardSports GardUSAM

USAM La Green Team livre un match de très haut niveau mais s’incline contre le PAUC

Mathieu Salou (Photo Yannick Pons)
Mathieu Salou et l’attaque de l’Usam muselés par les aixois (Photo Yannick Pons)

La Green Team livre un match de très haut niveau mais s’incline au Parnasse (28-29) face au voisin Aix-en-Provence pour le compte de la 17e journée de la Liqui Moly Starligue. Comme au match aller la Green Team est battue d’un petit point (28-27) par une des meilleures équipes du championnat, deuxième ex aequo avec Nantes.

C’est à un match complètement fou auquel ont assisté les spectateurs du Parnasse où les deux équipes ont offert un spectacle de très très haut niveau. Si les Nîmois avaient deux but d’avance à la mi-temps, ils ont souffert en défense suite à la blessure d’Acquevillo. Jakobsen a retrouvé le terrain, mais Tobie blessé au grand adducteur n’était pas aligné par Franck Maurice.

Un festival offensif offert par deux équipes de haut niveau

En première mi-temps, les deux équipes restent au coude à coude et se répondent du tac au tac dans un festival offensif de très haut niveau. Desbonnet, très efficace encore une fois ce soir (13 arrêts) fait un incroyable arrêt face à face avec Clarac. Sur la contre attaque qui suit, Salou marque et la Green Team passe devant (16-14, 27e). Les visiteurs reviennent par Claire et Ong sur penalty (16-16, 29e). Un temps mort crucial demandé par Franck Maurice 40 secondes avant le coup de sifflet et Salou puis Sanad marquent en contre-attaque. Les usamistes retournent aux vestiaires avec deux longueurs d’avance.

Acquevillo se blesse et les nîmois cèdent en défense

En deuxième mi-temps, Acquevillo se blesse à la jambe et quitte le terrain. Les aixois élèvent encore le niveau derrière ce diable d’Ong (9 buts sur 10 tentatives) qui martyrise la défense nîmoise. Le PAUC fait la course en tête mais les usamistes se rebellent à l’image du capitaine Rebichon qui s’arrache pour marquer en contre (28-28, 58e).

Ong marque sur penalty et à 6 secondes de la fin du match, Franck Maurice demande un temps mort (28-29, 59e). La Green Team qui a la possession du ballon ne réussit pas à égaliser et s’incline d’un but.

Acquevillo fantastique en défense est contraint d’abandonner ses camarades sur blessure en début de 2e mi-temps (Photo Yannick Pons)

Une défaite qui laisse un goût amer et les usamistes à la huitième place, loin de leurs ambitions européennes. « On ne peut rien reprocher aux joueurs. Si on fait des matchs comme ça jusqu’à la fin de la saison, ça ira bien » explique l’entraîneur nîmois.

Thierry Anti, l’entraîneur d’Aix, rejoint Franck Maurice et rend hommage à la Green Team : « Je suis triste pour Jean-Jacques (Acquevillo). Ces matchs de haut niveau se jouent à peu de choses. On en a gagné six ou sept cette saison, si nous les avions perdus nous serions huitièmes au classement. »

Nyateu, de retour récemment dans la Green Team après blessure (Photo Yannick Pons)

À l’image de Salou dépité mais qui a livré une belle bataille, cette défaite a un goût amer pour les joueurs. « On a livré une très grosse bataille » rapporte Desbonnet, « c’est très rageant de perdre ce match ».
Les joueurs s’envolent demain vers Athènes pour le prochain match de coupe d’Europe, et devront affronter le PSG à Paris dimanche prochain.

Yannick Pons

Liqui Moly Starligue. 17e journée. Le Parnasse. USAM Nîmes Gard 28-29, Pays d’Aix Université Club. Mi-temps (18-16). Deux minutes à Nîmes :  Dupuy (33e), Deux minutes à Aix : Pacina (0e), Konan (3e), Lagarde (13e).

USAM :  Desbonnet (13 arrêts sur 42 tirs), Paul, Poyet (2/4), Rebichon (3/3), Nyateu (1/1), Jakobsen (1/2), Gallego, Dupuy (0/1), Guigou (2/3 dont 2/3 penalty), M. Salou (8/15), Acquevillo (2/2), Yasuhira, Joblon, Minel (1/4), Sanad (8/13 dont 1/2 au penalty). Entraîneur : Franck Maurice. 

PAUC : Romero (5 arrêts sur 22 tirs, Pardin (9 arrêts sur 20 tirs), Cabanes, Ong (9/10), Pecina, Lagarde (1/3) Loesch (1/2), Barthelemy,  Accambray, (0/1), Kristjansson (5/8), Konan (4/4),  Tarrafeta Serrano (6/8), Clarac (0/2), Claire (3/5), Brasseleur (0/2). Entraîneur : Thierry Anti. 

Arbitres : Karim et Raouf Gasmi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité