A la uneActualitésCultureNîmes

FAIT DU SOIR « Coyote » ou le théâtre des sens

Patrice Thibaud, comédien et metteur en scène, présentera "Coyote" du 8 au 11 mars au théâtre Bernadette-Lafont à Nîmes. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Accueilli par le théâtre de Nîmes pour deux semaines de résidence de création, le comédien et metteur en scène, Patrice Thibaud, présentera sa pièce Coyote sur la scène de la salle Bernadette-Lafont les 8, 9, 10 et 11 mars 2022.

« Avec Coyote, nous prendrons part à une aventure sensorielle, faite de chants d’oiseaux, de cris d’animaux, de bruits d’insectes, d’odeurs, de couleurs, de musique, de rires et de tendresse. » Cette aventure, Patrice Thibaud la mènera avec les musiciens Philippe Leygnac et Jean-Luc Debattice. Et ce trio emmènera le public dans un tout autre univers, chez les Amérindiens. Cette création peut-être la plus personnelle pour l’ex-Deschiens, puisqu’il partage le jardin secret de son enfance, sa passion pour ce peuple, son histoire, sa sagesse. À tel point, qu’en 1992, il réalise un rêve, un voyage initiatique de six semaines dans les réserves Apache, Navaho, Hopi et Zuni de l’Ouest américain.

« Ce qui m’a le plus surpris, c’est l’humour qu’ils avaient. Presque un humour latin. Je suis d’origine espagnole et ça m’a rappelé cet humour-là, particulier, que l’on a sur les gens et sur l’observation, commente-t-il. Ce n’est jamais méchant. Ils voient toujours ce qui peut être drôle dans une situation, un personnage. Ils ne se prennent pas beaucoup au sérieux. Et je trouve que nous rapport à eux, on se donne beaucoup d’importance. Eux savent rester très simples », témoignait Patrice Thibaud en 2021 au moment de sa première résidence de création au théâtre de Nîmes. Il nous apprenait alors que de nombreuses tribus avaient leur propre clown, des personnages essentiels et sacrés à leurs yeux, de véritables chamans pratiquant la médecine du rire.

Patrice Thibaud et ses deux acolytes, Philippe Leygnac, comédien, conteur et musicien et Jean-Luc Debattice, comédien et musicien. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Sur scène, le trio jouera ces clowns, des personnages inspirés des clowns Hopi, qui peuvent tout dire, tout faire, mais avec une parole à transmettre. Des chansons de Philippe Leygnac, des textes de Jean-Luc Debattice et d’autres issus de contes amérindiens, rythmeront ce spectacle, le tout lié par l’humour du metteur en scène. Bien sûr Zia, le Boston terrier star de l’affiche de cette pièce, sera également sur scène. « Nous avons préparé certaines choses, mais il n’est pas question de la forcer à faire quoi que ce soit« , souligne Patrice Thibaud, laissant ainsi présager quelques imprévus. Tout ce petit monde évoluera dans un espace dominé par un tipi ! Rien de surprenant pour le comédien qui, depuis 50 ans, vit deux mois dans l’année dans un tipi planté à Carcassonne.

Une pièce et des événements

Cette pièce sera accompagnée d’autres événements dont une exposition « La parade des dieux » de Jean-Noël Avesque, celui-là même qui a créé des masques pour Coyote. Ses oeuvres sont à découvrir jusqu’au 12 mars 2022 dans le hall du théâtre à Nîmes. Le même organisera un atelier de peinture – réservé aux enfants de 7 à 10 ans ayant un billet pour Coyote – les 8, 10 et 11 mars de 18h à 19h et le 9 mars de 17h à 18h, au bar du théâtre (Inscriptions : m.costas@theatredenimes.com). Le film d’animation de Xavier Giacometti et Toby Genkel, Yakari, sera diffusé au Sémaphore le samedi 12 mars à 16h. Dans ce même cinéma, le même jour, mais à 18h30, sera projeté le film « Les chansons que mes frères m’ont apprises » de Chloé Zhao.

Stéphanie Marin

Coyote au théâtre Bernadette-Lafont à Nîmes les 8, 10 et 11 mars à 20h et le 9 mars à 19h. Tarifs : de 9 à 22 €. Réservations et informations en cliquant ici.

>> À lire aussi : FAIT DU SOIR. Des masques et des plumes : les créations de Jean-Noël Avesque bientôt sur scène.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité