ActualitésGardNîmesSports GardUSAM

USAM Les Nîmois éliminés de la Coupe de France

USAM Saint raphael Poyet (Photo Yannick Pons)
Tom Poyet a mis un but aux varois (Photo archives Yannick Pons)

Les Nîmois, distancés en championnat, entraient en lice dans cette Coupe de France qui représentait une de leurs dernières chances de se qualifier pour les compétitions européennes la saison prochaine. Mais il n’en sera rien, la Green Team s’incline logiquement face aux Varois.

Vainqueurs des Varois sur leurs propres terres la semaine dernière en championnat, les Gardois avaient un petit avantage psychologique. Sanad (suspendu pour cinq matches) et Guigou absents, l’Usam est à la peine dans cette première partie de match. Desbonnet est perdu en contre-attaque sans son génial ailier et l’écart se creuse en faveur des Varois.

Le coach Franck Maurice demande un temps mort après que la Green Team a encaissé 4 buts d’affilée sans en mettre un seul (13-10, 22e). Mais rien ne s’améliore alorsil change complètement son dispositif et fait entrer le gardien Paul et les jeunes du centre de formation (16-10, 23e). La jeune garde brille et Queiros marque un superbe but avec l’aide de Gibernon et Vincent (16-13, 26e). À la pause, les Nîmois ont deux longueurs de retard (17-15).

Après la pause, les Varois gèrent leur avance et se qualifient pour les quarts de finale de la Coupe de France. Les Nîmois éliminés doivent absolument revenir à la cinquième place du classement en championnat ou gagner leur ticket en EHF League sinon la saison prochaine il n’y aura pas de Coupe d’Europe.

Les portiers varois Popescu et Demaille, pressenti à Nîmes la saison prochaine après les départs de Paul (Toulouse) et Desbonnet (Montpellier), ont été intraitables et la Green Team s’incline 31-27.

Yannick Pons

Huitièmes de finale de la Coupe de France. Palais des Sports J-F. Krakowski. Arbitres : M.M. Stevann Pichon et Laurent Reveret. Saint-Raphaël – USAM Nîmes Gard 31-27 (mi-temps : 17-15).

Saint-Raphaël : Demaille (4 arrêts en 18 tirs), Popescu (8 arrêts en 19 tirs); Richeton (3/4), Barachet, Mapu (5/5), Sarmiento (4/7), Caucheteux (6/6), Vigneron (2/3), Dipanda (4/12), Goupillon (0/1), Decroix, Lubrano (1/1), Armani, Paschal (3/6), Petit (3/3). Entraîneur : Rareș Fortuneanu.

Nîmes : Desbonnet (1 arrêts sur 16 tirs), Paul (8 arrêt sur 23 tirs); Poyet (1/2), Vincent (1/2), Gallego (1/2), Rebichon (1/3), Nyateu (1/1), Jakobsen (3/4), Gibernon (4/7), Dupuy (1/1), M.Salou (1/5), Acquevillo (4/4), Yasuhira (2/3), Minel (5/9), Queiros (2/3). Entraîneur : Franck Maurice. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité