A la uneActualitésAlès-CévennesSanté

ALÈS Covid : avec une trentaine de cas, le nombre d’hospitalisations ne baisse plus au Chac

(Photo Tony Duret / Objectif Gard)

Le centre hospitalier Alès-Cévennes (Chac) a connu cinq décès dûs au Covid la semaine dernière.

« Les chiffres ne baissent plus, on est toujours autour de 30 hospitalisations », constate le directeur de l’hôpital, Roman Cencic, en ce début de semaine. Le Chac a ainsi connu cinq décès supplémentaires en raison de la pandémie la semaine dernière. Quatre personnes sont traitées au sein du service réanimation, dont la capacité est redescendue à huit lits après en avoir compté jusqu’à douze au plus fort de la crise.

« On reste donc sur un plateau haut, insiste Roman Cencic, on a des arrivées pour Covid tous les jours, même si les cas sont globalement moins graves. » Si le vaccin paraît moins opérant pour stopper la circulation des nouveaux variants, le directeur du Chac comptabilise toujours les cas les plus graves dans la population non-vaccinée.

« Les gens se testent moins et ne s’isolent pas »

Côté dépistage, Hatim Lamarti, dirigeant de Labosud, laboratoire qui effectue les dépistages au centre alésien du 1 rue Michelet, la situation est « en dents de scie. On se repose… relativement car on assiste à une nette augmentation des cas, après une accalmie il y a trois semaines. » Une recrudescence malgré une conviction du scientifique : « Les gens se testent moins et ne s’isolent pas non plus. On est sur une conception de la pandémie comme avec la grippe, on laisse circuler. Or, ce n’est pas très responsable, le Covid reste un virus supérieur en effets et il y a quand même des gens fragiles, qui marquent le coup, des hospitalisations aussi. » Le taux de positivité, au centre de dépistage,  grimpe désormais à 30%, « quand il était tombé à 1% il y a peu, et remonté à 20% la semaine dernière ».

François Desmeures

francois.desmeures@objectifgard.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité