ActualitésBagnols-UzèsEnvironnementPolitique

BAGNOLS/CÈZE Après l’annulation de sa conférence, Générations futures veut des garanties

Un rassemblement était organisé ce soir devant la médiathèque de Bagnols suite à l'annulation de la conférence-débat de Générations futures (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Un rassemblement était organisé devant la médiathèque de Bagnols suite à l’annulation de la conférence-débat de Générations futures (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Jeudi dernier, le relais local de l’association Générations futures devait organiser une conférence sur les pesticides dans l’alimentation à Bagnols-sur-Cèze. Conférence qui ne s’est pas tenue finalement car annulée par la mairie. L’association organisatrice ne veut pas en rester là.

Pour justifier sa décision, la municipalité avait indiqué jeudi dernier que cette annulation a été décidée « dans un souci d’ordre public dans un lieu sensible comme la médiathèque. » Elle avait indiqué avoir reçu « plusieurs appels de différents protagonistes, il risquait d’y avoir un trouble, un regroupement pour protester contre la tenue de l’événement. »

Alors que la municipalité avait démenti toute prise de position sur le sujet, les représentants de Générations futures ne décolèrent pas et ont écrit une lettre ouverte à ce sujet (*). Alors que l’association nationale est « reconnue d’intérêt général et agréée par le ministère de l’Écologie« , ils ne comprennent pas cette annulation qui s’apparente davantage pour eux à « un manque de courage politique » et « à un comportement inquiétant pour la liberté d’expression« .

« L’association pourra tenir quand elle veut cette conférence, il suffit de faire une demande pour avoir une salle municipale »

L’association Générations futures souhaite que le maire « révise sa position » et garantisse « par écrit et quelles que soient les pressions, la tenue de cette conférence dans de bonnes conditions. » Elle veut aussi un espace dans la prochaine revue municipale pour faire part du travail de l’association au sujet des pesticides. Dans l’attente, « Générations futures va consulter son avocat et se réserve le droit de porter plainte contre X pour atteinte à la liberté d’expression. »

De nouveau contacté, la mairie a réaffirmé sa neutralité sur le sujet : « L’association pourra tenir quand elle veut cette conférence, il suffit de faire une demande pour avoir une salle municipale. Là, on n’était pas sûr que toutes les conditions de sécurité soient remplies à la médiathèque. »

Marie Meunier

(*) Cette lettre est signée par Michel Tachon, pour le relais local « Avignon-Gard Rhodanien » de Générations futures, par Maria Pelletier, présidente de Générations futures, et Nadine Lauverjat, déléguée générale de l’association nationale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité