ActualitésEconomieGard

GARD Le secteur privé se relance

Le forum de l'emploi saisonnier est virtuel en 2021. (Photo Boris Boutet)
De gauche à droite : Bernard Massas, Président du Conseil d’administration de l’Urssaf Languedoc-Roussillon, Yann-Gaël Amghar, Directeur Général de l’Urssaf Caisse Nationale, François Hiebel, Directeur régional de l’Urssaf Languedoc-Roussillon (Photo Archives Urssaf).

En Occitanie, la progression des effectifs salariés du secteur privé se poursuit au 4ème trimestre 2021. Dans le Gard, les chiffres sont plutôt satisfaisants avec une hausse de 4,3 % des emplois dans le secteur privé depuis l’avant crise.

Malgré le rebond épidémique en fin d’année et le retour de mesures de restriction pour certains secteurs d’activité, l’année 2021 se conclut par une nouvelle progression des effectifs salariés du secteur privé en Occitanie. Au quatrième trimestre 2021, l’emploi salarié croît de 0,9 % sur trois mois, ce qui porte le volume total des créations de postes dans le secteur privé à 66 000 sur l’ensemble de l’année. Fin 2021, les effectifs salariés dépassent ainsi de 3 % leur niveau de fin 2019, avant le début de la crise sanitaire.

L’activité économique est dynamique en région Occitanie, ce trimestre, malgré le rebond de l’épidémie intervenu à la fin de l’année et l’apparition du variant Omicron. Les mesures de restriction mises en place dans certains secteurs en fin de trimestre ont eu un impact globalement limité sur l’activité et sur l’évolution de l’emploi et de la masse salariale dans la région.

Les effectifs salariés du secteur privé en Occitanie progressent de 0,9 % au quatrième trimestre soit 13 300 postes créés en trois mois. Ils ont augmenté au cours des quatre trimestres de l’année et le nombre de créations nettes en 2021 s’élève à plus de 66 000 postes. Ces créations font plus que compenser les pertes de 2020, année au cours de laquelle près de 24 000 emplois avaient été supprimés. Par rapport à fin décembre 2019, avant l’apparition de la crise sanitaire, la région Occitanie dénombre 42 500 postes supplémentaires deux ans plus tard, fin décembre 2021. Le déficit de postes dans l’industrie sur les deux dernières années affecte également l’Ariège, le Gers et le Lot.

Le Gard est dans la même mouvance

Au quatrième trimestre 2021, les efectifs salariés du privé progressent de 1 % sur trois mois dans le Gard, après une hausse plus limitée au trimestre précédent (+0,4 %). Sur l’ensemble de l’année, 6 850 postes ont été créés dans le département. Fin 2021, le Gard compte 150 000 postes dans le secteur privé (en données CVS), soit un efectif dépassant de 4,3 % son niveau d’avant-crise, in 2019. Dans ces 150 000 on dénombre 5 000 intérimaires.

Au dernier trimestre, l’emploi progresse de 0,8 % dans le secteur tertiaire, porté notamment par les créations de postes dans l’hébergement-restauration (+6,1 % sur 3 mois) et le commerce (+1,2 %). Le secteur de la construction reste également bien orienté en in d’année (+0,8 %) et l’intérim est en nette hausse (+11,0 %). Seules les autres activités de services perdent des postes sur les trois derniers mois.

Le salaire moyen d’un Gardois est de 2 373 euros, soit 5,2 % de mieux que l’année d’avant et 3,3 % de mieux qu’en 2019 !

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité