GardPolitique

LÉGISLATIVES En campagne, François Courdil a déjà frappé à 3 700 portes

(Photo : Coralie Mollaret)
Le candidat LR et adjoint à la ville de Nîmes, François Courdil, aux côtés de sa suppléante Muriel Bonneau, adjointe au maire d’Uzès, chargée des Affaires sociales (Photo : Coralie Mollaret)

Le candidat Les Républicains, François Courdil, a lancé une vaste consultation en janvier, qui lui servira à nourrir son projet pour les élections législatives.

« Un député de terrain, l’avenir enfin ! » Le slogan qui trône au bas du tract de campagne de François Courdil en dit long. Ancien attaché parlementaire de Philippe Berta, l’adjoint nîmois n’a eu de cesse depuis le début de sa campagne de dire ô combien l’enseignant-chercheur n’était pas présent sur le terrain, œuvrant davantage à Paris. Pour marquer davantage leur différence, François Courdil a lancé en janvier une vaste consultation auprès des habitants de la 6e circonscription, où il se présente avec sa suppléante et adjointe à la mairie d’Uzès, Muriel Bonneau.

 « Le but était de glaner les attentes des électeurs et leurs propositions. Ce que l’on ne voulait pas, c’est arriver sur les marchés avec un tract tout fait, où l’on calque les directives nationales sur les réalités locales », défend François Courdil. En parlant de réalité locales, le candidat et son équipe ont frappé à 3 700 portes (pour un territoire qui compte 84 147 électeurs) : « Les préoccupations des habitants divergent selon leur lieu de résidence. Dans le milieu périurbain, les électeurs sont plutôt portés sur les sujets de sécurité, d’immigration. Et dans les villages sur le départ de certains services comme La Poste ou la banque… » 

Sur le reste du territoire, « on a eu des retours sur l’éducation, les retraites…  Si on ne devait retenir que trois thématiques, il y aurait la santé, le pouvoir d’achat et le logement. Trois thématiques qui sont revenues de manière forte », poursuit le prétendant au Palais Bourbon qui, avec sa suppléante Muriel Bonneau, a déploré « la solitude des seniors qui nous pose beaucoup question… » Prochainement, le résultat de cette vaste consultation sera mise en ligne. Dans deux semaines, le ticket Courdil-Bonneau présentera son projet, espérant répondre au maximum aux besoins des électeurs de la 6e circonscription. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Et aussi : 

Dans les pas de Jean-Paul Fournier... Le 11 mai, François Courdil et Muriel Bonneau inaugurent leur permanence de campagne. Elle se trouve au 69 bis de l’avenue Jean-Jaurès à Nîmes, en lieu et place de l’ancienne permanence du maire Jean-Paul Fournier lors des élections municipales de 2002 et 2021. 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité