ActualitésCultureGardSociété

TOROS Toreros en lecture, danseur de flamenco et spectacle équestre au Mas du Sire

(Photo Archives Anthony Maurin).
Le chapiteau du Mas de Sire, là où Marie Barcelo, un danseur flamenco et cinq toreros vont évoluer ce vendredi 13 mai (Photo Marie Barcelo).

Vous connaissez Marie Barcelo ? C’est la personne qui vient tout juste d’incarner la reine Gala dans le spectacle Hadrien, la guerre des Pictes dans les arènes de Nîmes. Elle organise, au Mas du Sire à Quissac, une soirée lecture atypique où cinq toreros vont vous surprendre.

C’est une belle histoire. Les anciens se souviendront d’elle au centre du ruedo. Elle ne l’a jamais vraiment oublié mais elle est passée à autre chose. Marie Barcelo, ancienne novillera, est devenue Marie Barcelo, l’artiste cavalière, la voltigeuse, la dresseuse. Sous son magnifique chapiteau de cirque, elle propose ce vendredi 13 mai une soirée spéciale.

L’ouverture des portes est prévue à partir de 19h dans la salle de réception du mas. Pourquoi ? « Nous organisons la projection en direct de la corrida de Madrid avec Talavante et Ortega. En même temps, et pour que le public puisse en profiter, nous ouvrons le bar et faisons des tapas. » Jusque là, pas grand-chose d’atypique allez-vous dire… C’est après la course qu’intervient la soirée spéciale.

« On basculera, sur les coups de 21h, dans le chapiteau, la salle de spectacle où le public gagnera les gradins. C’est dans cette ambiance qu’auront lieu les lectures taurines. Notre piste circulaire fait 13 mètres. Nous allons en recouvrir une partie pour que les toreros puissent lire, assis en fond de scène, et que Yacin Daoudi puisse danser sur un plancher en bois. Lecture, flamenco et art équestre car une partie de la piste sera avec du sable. Quand les toreros vont lire, ils seront proches de Yacin et moi, sur la piste en sable. Je vais évoluer à cheval. »

Des lectures taurines, c’est rare. Des lectures taurines faites par un torero c’est encore plus rare, mais des lectures taurines réalisées par cinq toreros, c’est du lourd !  « Cinq ! Ils ont eux-mêmes choisi leur texte. Un texte qui leur parle, qui leur tient à coeur. Je leur ai cependant donné une contrainte, c’est que le texte soit taurin et que chaque lecture dure dix minutes« , avoue Marie Barcelo. Autre cachotterie, vous ne connaîtrez pas le nom des auteurs, ni même les textes choisis pour garder la fraîcheur de cette soirée. Mais Marie, elle, les connaît. « Oui ! J’ai voulu savoir pour justement travailler de mon côté sur la mise en scène afin que textes et toreros se succèdent de manière cohérente, pour que ça s’enchaîne bien avec le flamenco et le travail à cheval. »

Dans l’ordre ou le désordre, nul n’en prendra ombrage car le paseo ne commencera pas à 17h et que l’ordre d’ancienneté dans le domaine est peu évidente, le public pourra entendre Tibo Garcia, Manolo Vanegas, Thomas Joubert, Andy Younès et Julien Lescarret. Il pourra voir Yacin danser et Marie faire danser son cheval.

Marie, ancienne torera, avait envie d’organiser autre chose que son spectacle équestre sous le chapiteau pour faire vivre différemment ce lieu magique. « J’aime la littérature, j’ai beaucoup d’amis toreros et je leur ai juste proposé cette idée, simplement. Tibo Garcia et Julien Lescarret sont des amis alors j’ai commencé par eux. J’avais un peu peur de leur réaction car les toreros ne font pas souvent ça, mais leur retour a été très bon alors j’ai continué d’en parler autour de moi et l’aventure a commencé comme ça « , conclut Marie Barcelo.

Entrée 10 euros, réservation au 06.33.31.92.60, billetterie sur place. Pour celles et ceux qui ne pourront pas venir, c’est à partir de la mi-juillet que la nouvelle création équestre (spectacle d’1h30 intitulé Opale) sera dévoilée au grand public mais nous y reviendrons… Sinon, dans les prochains jours (12 et 13 mai de 9h à 12h, et le 17 mai de 9h à 12h puis de 18h à 22h), le mas du Sire est ouvert dans le cadre des « Rencontres made in viande » qui vont permettre à chacun de comprendre les rouages d’une telle exploitation.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité