A la uneActualitésEconomieGardPolitiqueSantéSociétéSports Gard

ÉDITORIAL Clubs sportifs et Nîmes métropole : la balle est dans le camp de Jean-Paul Fournier

Photo d'illustration DR
Photo d’illustration DR

Est-ce qu’une collectivité doit financer des activités au-delà de ses compétences définies et alors que ses finances sont exsangues ? C’est tout le dilemme auquel doit se confronter avec courage Franck Proust, à la tête de Nîmes métropole. Après une lettre ouverte, quatre clubs féminins de sport du territoire mettent la pression, à juste titre, face à l’arrêt de l’aide financière de l’Agglomération Nîmoise. Une situation héritée par le Républicain nîmois du mandat précédent où l’argent semblait couler à flot. Nîmes Basket, Bouillargues Handball Nîmes métropole, Football féminin Nîmes métropole Gard et Nîmes Volley se retrouvaient avec des montants de subventions disproportionnée. Jusqu’à 300 000 euros pour l’un et a minima 50 000 euros pour le moins bien servi, sur trois ans. Fort logiquement, alors que le robinet vient de se fermer après avoir été alertés à plusieurs reprises, ils crient au scandale. On se doute bien que Franck Proust ne prend pas cette décision de gaité de coeur. Et n’est pas d’un seul coup pris de folie. Rappelons que l’Agglomération nîmoise est aussi endettée jusqu’au cou. Et doit trouver des leviers d’économies pour assurer sa pérennité. Le constat posé, il n’est pas acceptable toutefois d’abandonner en rase campagne ces clubs sportifs qui participent comme toutes les activités sportives en France, au bien-être, à la santé et à la cohésion sociale des habitants du territoire. L’étude de France Urbaine en 2020 rappelle par ailleurs que le sport demeure une compétence partagée entre les collectivités territoriales. Celles-ci contribuent de façon importante à son financement, 70% de la dépense publique sportive. Les 30% restant étant du ressort de l’État. Mais malgré la montée en puissance des intercommunalités, le sport reste largement une affaire municipale. La balle semble donc désormais dans les mains de Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes.

Abdel Samari

 

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité