ActualitésBagnols-UzèsSports Gard

BAGNOLS/CÈZE Des travaux à venir au stade de rugby Saint-Exupéry

Les futurs travaux ont été présentés par la municipalité ainsi que par le bureau du RCBM. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Les futurs travaux ont été présentés par la municipalité ainsi que par le bureau du RCBM. (Marie Meunier / Objectif Gard)

265 000 € (*). C’est le montant des travaux qui vont être menés en 2022 et 2023 au stade de rugby Saint-Exupéry. Au 15 octobre, les membres du RCBM (Rugby club Bagnols-Marcoule) devront avoir quitté et débarrassé leur actuel club-house qui sera rasé. Mais un nouvel espace de vie associatif sera construit dans le prolongement de l’actuelle tribune. 

« C’est le projet sportif de l’année« , déclare le premier adjoint bagnolais, Maxime Couston. Depuis 2000, les rugbymen bagnolais passaient moments festifs et 3e mi-temps dans un préfabriqué Algeco de l’autre côté du stade. Un endroit mythique qui aujourd’hui est devenu désuet et prend régulièrement l’eau en cas de pluie. Il était grand temps d’en changer.

L’actuel Algeco va être rasé et la dalle sur laquelle il est posé a été vendue à une société immobilière qui va y construire des logements pour étudiants et jeunes travailleurs. Mais avant la démolition, il faut procéder à un désamiantage. L’amiante a été débusqué lors d’un diagnostic dans la colle des carrelages. La mairie attend encore de savoir si l’opération va se passer de la manière la plus simple ou s’il faut totalement confiner le bâtiment.

Des travaux qui devraient durer entre 8 et 10 mois

Le nouvel espace de vie associatif sera composé principalement d’une grande salle polyvalente de 110 m2 où le RCBM pourra organiser des moments festifs et accueillir les autres équipes. Il y aura également un bureau, un point bar, des rangements… sur une superficie totale de 160 m2. En plus de ce nouveau bâtiment, une nouvelle entrée va être aménagée pour accéder au stade et la tribune de 350 places va également être sécurisée, en réhaussant les barrières. « Elle ne sera plus ouverte aux quatre vents. On a des soucis d’incivilités, de dégradations, notamment des tags sur le côté nord« , détaille Maxime Couston.

Les travaux s’étendront sur toute la saison 2022-2023 du RCBM (entre 8 et 10 mois). Ils devraient être terminés pour la reprise de septembre 2023. En attendant, les membres du club stockeront leur matériel dans un container maritime mis à disposition par la mairie, au bord de la pelouse. Et pour les réunions et les réceptions, le RCBM pourra demander une salle à la Maison des associations. Quant aux 3e mi-temps, elles se dérouleront dans un bar. « Il faut accepter de percevoir moins de recettes au club, mais c’est pour être mieux ensuite. On est optimistes« , assure Gérard-Philippe Carette, encore président du club pour quelques jours.

L’actuel club-house dans un Algéco, qui va être rasé. À la place se construiront des logements destinés aux étudiants et aux jeunes travailleurs. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Pour Maxime Couston, cet investissement est également important pour promouvoir « le vecteur social à travers le sport« . D’autant que le RCBM, né en 1961, compte 180 adhérents et a le prestige d’être le premier club du Gard rhodanien. Une nouvelle salle, une tribune sécurisée : de beaux cadeaux pour une association sexagénaire.

Marie Meunier

* Pour réaliser ces investissements, la Ville devrait bénéficier d’une subvention de la Région et également de la dotation « Politique de la ville ». Au total, son autofinancement devrait s’élever à 30 %. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité