ActualitésCultureEconomiePatrimoinePolitiquePubli Reportage

LUNEL Des Métamorph’Ose(s) pour un vrai renouveau

Publi Reportage

(Publireportage) À l’instar de nombreuses communes françaises du XXIe siècle, et après des années de fuite des habitants et des activités des centres-villes vers les zones périurbaines, l’heure est à présent à la reconquête du centre historique, cœur économique et patrimonial du territoire. Pour cela, la Ville de Lunel a dévoilé les actions de son grand projet nommé métamorph’OSE, déclinées dans la plupart des thématiques : propreté, aménagement des espaces publics, habitat, commerce, attractivité, mobilité, etc.

Aujourd’hui, Lunel ose pour reconquérir son centre historique et rendre à sa population et ses visiteurs un cadre de vie agréable. Pour accompagner ce projet inédit et de grande ampleur, un urbaniste coordinateur a été choisi. L’agence TER a pour mission de fédérer toutes les bonnes volontés autour d’une ambition commune : la reconquête du cœur de ville. Au total, 53 millions d’euros sont mobilisés pour agir concrètement et rapidement. Bien que ce projet s’inscrive sur 10 ans, les objectifs à 5 ans sont fixés : 170 logements réhabilités, 100 façades restaurées et des espaces publics repensés.

Les ambitions du projet Métamorph’Ose

Au travers de Lunel 2030, la Ville souhaite renouer avec son dynamisme d’antan : un centre-ville qui vit, des commerces ouverts, des animations régulières. Une renaissance pour attirer de nouveaux habitants, mais également des touristes et des investisseurs qui sauront apprécier tout son potentiel. Pour ce faire, il est indispensable d’agir sur les leviers qui font l’attractivité d’une ville.

Faire du centre historique un lieu où il fait bon de se promener ne fera qu’encourager son attractivité. La Ville de Lunel a donc opté pour des méthodes préventives mais aussi coercitives afin d’y faire régner la propreté urbaine. Elle a également installé du mobilier urbain supplémentaire pour encourager le civisme. Déjections canines et dépôts d’ordures ne sont plus les bienvenues !

A contrario, la municipalité propose des dispositifs visant à améliorer le cadre de vie. Le permis de végétaliser encourage ainsi les plantations en cœur de ville. De même des projets de pistes cyclables reliant le cœur de ville au Pôle d’échange multimodal de Lunel, aux complexes sportifs ou aux villages environnants sont en cours d’études ou de réalisation à l’image de la voie verte reliant Lunel à Marsillargues. Favoriser les modes de déplacement doux fait aussi partie de ce projet Métamorph’Ose.

Les commerces et animations

La Ville de Lunel ambitionne de relever ces volets fermés depuis trop longtemps. Elle entend réhabiliter intégralement les cellules commerciales dont elle est propriétaire afin d’alimenter l’offre locative. Si des associations et des restaurateurs se trouvent déjà dans des locaux municipaux, la démarche va encore plus loin. Il s’agit désormais d’attribuer des locaux en toute transparence, d’encourager les nouvelles activités, les activités inédites et originales, mais aussi d’inciter certaines marques ou commerçants influents à miser sur Lunel.

Une ville vit au travers de ses coutumes, de ses fêtes locales, des évènements qui se tiennent tout au long de l’année et qui fédèrent la population. Au-delà d’une animation commerciale, la Ville de Lunel entend poursuivre ses efforts en matière d’évènementiel pour maintenir l’activité  dans le cœur de Lunel. Outre les traditions camarguaises, la Ville de Lunel développe les animations notamment estivales avec l’organisation de marchés nocturnes où artisans se retrouvent, mais aussi de séances de cinéma en plein air. Par ailleurs, ses musées en cœur de ville – le musée Médard et le musée de la Tour des prisons – ne demandent qu’à se développer.

L’habitat pour les particuliers

Paupérisé depuis de nombreuses années, le constat est fait : l’habitat dans le centre-ville de Lunel est dégradé voire même indigne. Des dispositifs existent pour y remédier, la municipalité est allé les chercher. Ainsi, dans le cadre de l’OPAH-RU (*), la Ville de Lunel a décroché 53 millions d’euros d’aides dont 38 millions seront alloués entre 2020 et 2030 à la résorption de l’habitat dégradé.

Des aides financières qui seront mis à disposition des propriétaires pour la rénovation de leurs logements, mais également pour la rénovation des devantures. D’ailleurs, depuis le 1er avril 2021, avec l’aval de la préfecture de l’Hérault, la Ville de Lunel a lancé une campagne de ravalement de façade obligatoire. Elle concerne le cours Gabriel-Péri, la place des Martyrs de la Résistance et la place des Caladons. Une campagne qui concernera, à terme, l’ensemble du centre ancien.

En parallèle, la Ville de Lunel a lancé des études pour la rénovation et la réhabilitation de bâtiments voire d’îlots complets dont elle est propriétaire. La municipalité offre ainsi des solutions « clés en main » aux investisseurs. Ces derniers pourront investir les yeux fermés sur ces biens : dans leur dossier, ils disposeront d’études faites au préalable tant sur les travaux que sur le montage financier pour atteindre les objectifs communs fixés avec le vendeur.

Calendrier des travaux :

Pour aller plus loin : 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité