A la uneActualitésGardPolitiqueSociété

EXPRESSO Pourquoi des parlementaires gardois ont-ils séché la cérémonie en hommage aux pompiers ?

Photo Corentin Corger / Objectif Gard
Photo Corentin Corger / Objectif Gard

Ce samedi marquait la journée nationale des sapeurs-pompiers. Son objectif ? Honorer l’engagement et le dévouement des sapeurs-pompiers, sans manquer de rendre hommage à la mémoire de ceux disparus en service. À Nîmes, un bel hommage a été rendu. Mais plusieurs parlementaires ont brillé par leur absence. Volontaire ou fortuite ?

La cérémonie s’est tenue pendant près de deux heures. Sous un soleil de plomb sur le sable de l’esplanade, de nombreuses distinctions ont été remises, notamment des médailles de la sécurité intérieure par la préfète du Gard, Marie-Françoise Lecaillon. Une chose a rapidement frappé l’assistance : l’absence des parlementaires à l’exception de ceux du Rassemblement national (RN), Nicolas Meizonnet, Yoann Gillet et Pascale Bordes.

Quasiment une semaine après les Législatives, l’interrogation a plané dans la foule. Les sénateurs Laurent Burgoa chez Les Républicains, Denis Bouad pour le Parti socialiste ou encore le député Modem Philippe Berta ont-ils volontairement séché l’évènement ? En raison de la présence des députés d’extrême-Droite ?

Un week-end prévu et un agenda décousu…

Les nouvelles recrues des sapeurs-pompiers volontaires (promotion 2022) et professionnels (promotion 2021 ayant terminé leur formation) ont tout de même eu droit à la remise symbolique de leur casque par les élus présents : l’adjointe Pascale Venturini représentait la ville de Nîmes avec l’élu Richard Schieven ; Richard Tibérino était là pour Nîmes métropole et Vincent Bouget pour le Département.

Contacté, Laurent Burgoa assure qu’il n’y aucun lien avec la présence de l’extrême-Droite. « Mon week-end dans les Landes était prévu de longue date. J’ai participé aux fêtes de la Saint-Jean, à Saint-Sever et assisté à la corrida du Nîmois El Rafi. Vous connaissez mon engagement envers les pompiers. Et je n’ai rien contre M. Pissas non plus d’ailleurs. » Concernant les néo-députés RN du Gard ? « Il est certain que leur présence oblige désormais à davantage de prudence. Et encore plus qu’hier, je serai à l’écoute des attentes des citoyens et des élus du territoire pour apporter chaque fois que possible les bonnes réponses. »

Le député réélu, Philippe Berta, justifie quant à lui son absence par la période de transition avant l’ouverture de son nouveau mandat : « Le rendez-vous n’a pas été mis à mon agenda. Pas étonnant en pleine réorganisation. Rien de plus. » Enfin, le sénateur socialiste Denis Bouad était pour sa part au congrès national des HLM toute la semaine dernière. Difficile d’être en déplacement et à Nîmes en même temps.

Abdel Samari

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité