ActualitésBagnols-UzèsPolitique

BAGNOLS/CÈZE Un nouveau règlement pour la fête foraine, dont la durée reste incertaine

Mercredi soir, lors de la séance du conseil municipal de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Mercredi soir, lors de la séance du conseil municipal de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La dernière séance du conseil municipal de Bagnols s’est tenue ce mercredi soir à la salle multiculturelle, avec à l’ordre du jour notamment un nouveau règlement pour la fête foraine. 

« Une mise à jour nécessaire », estime le premier adjoint Maxime Couston, alors que le nouveau texte règlemente l’organisation et le fonctionnement de la fête foraine, de l’attribution des emplacements à l’installation de métiers, en passant par les règles de fonctionnement et du paiement des droits de place. « Il importe aussi de réglementer les bruits excessifs et abusifs qui portent atteinte à la santé, à l’environnement et à la qualité de vie », ajoute le premier adjoint. Désormais, le niveau de sonorisation engendré ne devra pas dépasser 80 décibels dans les allées de circulation. 

L’occasion pour l’opposition, clairsemée mercredi soir avec seuls trois élus du groupe Rassemblons Bagnols, de mettre les pieds dans le plat par le truchement d’Olivier Wiry : « Trois jours ou six jours ? » La question revient avec insistance ces dernières semaines à Bagnols : d’une durée de six jours habituellement, la fête pourrait être ramenée à trois jours cette année, comme indiqué dans la communication autour des Cèz’Tivales, où la fête votive est annoncée du vendredi 9 au soir au dimanche 11 septembre inclus. 

Le maire Jean-Yves Chapelet répond que « Maxime Couston et les services travaillent avec le syndicat des forains, ça se passe bien, on essaie de modifier le contenu, le programme, la façon dont on occupe l’espace public. » Le maire affirme ensuite que « les discussions se passent bien, on communiquera le moment venu, mais c’est plutôt en bonne voie. » 

Certes, mais tout ça ne dit pas de combien de jours disposera la fête. Le maire, relancé par l’élu d’opposition, n’en dit pas plus. Maxime Couston lance pour sa part que la durée de la fête serait « peut-être de quatre jours ! » La délibération est votée avec trois abstentions. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Et aussi : 

La procuration. À Bagnols, on sait passer par-dessus les clivages politiques, y compris dans l’opposition. La preuve avec la procuration de l’élu de la liste Alliance citoyenne, liste classée à gauche, Thierry Vincent, laissée mercredi soir à l’élu Debout la France, qui figurait sur la liste conduite par Corine Martin du Rassemblement national, Olivier Wiry. 

Le déménagement. Les parcelles BI 158 et BI 159 ont été cédées à l’unanimité à la SPL 30 pour 405 000 euros hors taxes. Il s’agit des parcelles de l’ancien Intermarché, à côté de la place Pierre-Boulot, de l’ancien CCAS et de la maison Chave, qui abrite notamment la Maison des alternatives solidaires (MAS). Les immeubles de ces parcelles vont être démolis dans le cadre de la rénovation urbaine. Olivier Wiry demande où sera déplacée ladite MAS, le maire répond que « nous leur avons fait visiter deux locaux, dont un à l’air de leur convenir. » Il s’agit de l’espace Paul-Ulmann, avenue Vigan-Braquet. 

Les précisions. Par le biais d’une question orale en fin de conseil, Olivier Wiry a demandé des précisions sur Bagnols plage, installé depuis début juin au parc Rimbaud, et notamment sur le coût de l’opération pour la commune. Le maire répond que la viabilisation du site avait coûté 88 000 euros, mais qu’elle profiterait aussi à d’autres événements, et que l’entreprise qui organise l’événement payait un loyer à la commune de 7 000 euros. « Bagnols plage est accessible à tout le monde, ça participe à l’attractivité du territoire, avec 45 000 visites pendant l’été et 450 000 euros de retombées économiques sur le territoire, et 45 à 50 emplois créés », affirme ensuite Jean-Yves Chapelet. 

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité