ActualitésGardNîmesSociété

NÎMES La saison est lancée et les « Jeudis » animent l’été

Place de la Calade (Photo Anthony Maurin).
Les bonnes affaires des Jeudis de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

C’est une animation qui plaît depuis près de 30 ans aux Nîmois comme aux touristes. Avec la fin de l’école et le début des vacances, les traditionnels Jeudis de Nîmes viennent agrémenter les soirées du centre-ville d’un programme festif et savoureux.

N’hésitez pas, allez fêter la 28e édition des Jeudis de Nîmes dans l’Écusson tous les jeudis soirs de l’été ! Cette année encore, les Jeudis s’épanouissent dans tout l’Écusson, des boulevards qui les ceinturent à l’Esplanade en passant par la Maison carrée (qui a rouvert et qui propose une nouvelle vision de ce site), le Carré d’art, les places de l’Horloge, de la Calade, Bellecroix… Vous ne saurez plus où donner de la tête.

À la billetterie des JeuDivins (Photo Anthony Maurin).

Déambulez aux rythmes des groupes musicaux et découvrez les nombreuses animations proposées en cœur de ville. Des dégustations de l’AOC des Costières dans une ambiance feria sur l’Esplanade aux stands de bouquinistes qui donnent leur avis et conseillent le chaland, les badauds vont se régaler. Errer, flâner, « bader », trinquer et profiter, voilà le tempo des jeudis soir à Nîmes, une occasion rêvée pour se laisser porter par la douceur de vivre nîmoise.

, « En charge du tourisme il y a 28 ans, nous avions eu l’idée aux côtés de Jean Bousquet, de mettre en place cette initiative des Jeudis de Nîmes, explique Franck Proust, président de Nîmes métropole. Fier aujourd’hui de voir cette 28e édition et notre ville s’animer au rythme des nombreuses animations déployées sur tout le cœur de ville. »

Au pied de la Maison carrée (Photo Anthony Maurin).

Les soirées musicales ont lieu de 19h à 23h. Les places s’offrent à la musique. Laissez-vous surprendre au gré de la flânerie ou faites votre choix dans le programme.

À la Maison carrée, c’est ambiance salsa-latino avec le 14 juillet Magda Mango, le 21 juillet Emi Lounge, le 28 juillet Caramelo Latino, le 4 août Que Tengo, le 11 août Abanico et pour finir les 18 août Bienvenido et 25 août avec Somos Gente.

Place de l’Horloge, musiques multi-genres avec le 14 juillet Blind Beans, le 21 juillet Stéphane Portelli, le 28 juillet Cocktail Flamenco, le 4 août The Sonar Men, le 11 août BMB, le 18 août Elyp’s Group et le 25 août Alysse Trio.

Place de la Calade (Photo Anthony Maurin).

Place de la Calade, ambiance jazz. Le 14 juillet Tess et Ben, le 21 juillet Jazz Band de Lunel, le 28 juillet Scoop, le 4 août Sunscape, le 11 août Stéphane Portelli, le 18 août My Favorite Jazz et le 25 août Lilly’s Swing.

Place Bellecroix, place à la variété et au flamenco avec le 14 juillet God Spell, le 21 juillet Natcha, le 28 juillet The Cheeky’s, le 4 août Les Moustiques Accoustiques, le 11 août Perles Noires, 18 août Ananda et le 25 août Pop Flight.

Place Montcalm, une scène pop-rock sera montée avec en animation le 14 juillet Rusty Blues, le 21 juillet Klax’on, le 28 juillet New Blues Quitach, le 4 août Trio Pop Corn, le 11 août The New Passengers, le 18 août Country Breakers et pour finir le 25 août The Cheeky’s.

Place aux Herbes, les bouquinistes (Photo Anthony Maurin).

Au grand auditorium de Carré d’art, musique classique avec de 17h à 19h et orchestrée par l’Association des anciens élèves du conservatoire de Nîmes, des concerts spéciaux (entrée libre dans la limite des places disponibles).

À l’église Saint-Paul, chant et orgue tous les jeudis à 21h, avec l’Association des amis de l’orgue Cavaillé-Coll de l’église Saint-Paul de Nîmes qui propose une programmation musicale centrée autour des voluptueux chants et de l’orgue.

Les groupes de musiques animent les places, ici, la musique latine derrière la Maison carrée (Photo Anthony Maurin).

En réalité et dans toute la ville de 18h à 23h, des groupes musicaux en déambulation, peñas et bandas, battront la mesure pour faire célébrer l’été dans les rues de la cité des Antonin. Trois marchés sont présents pour ponctuer les balades d’un peu de consommation plus ou moins artisanale. Boulevard Gambetta, Parvis de la Maison carrée, Place de la Calade, Boulevard Victor-Hugo, les artisans créateurs vous feront craquer. Sur l’Esplanade, les « JeuDiVins » et le marché de produits locaux. Rue de la Madeleine, les bouquinistes et les collectionneurs sont réunis pour rassurer les fervents adorateurs des premiers Jeudis.

Place du Chapitre, c’est au tour du tango argentin de faire chavirer les foules avec des initiations, démonstrations et milonga par Abrazo Social Tango Club en présence d’un DJ tous les jeudis de l’été à partir de 19h et jusqu’à minuit. Autre place autre décor. Sur la Place Questel, l’association Milonga de Felix propose quatre soirées salsa, bachata et kizomba avec présence d’un DJ. Les jeudis 14 et 28 juillet, 11 août et 25 août de 20h à minuit.

Pas mal de monde dès le début de la première soirée aux JeuDivins (Photo Anthony Maurin).

C’est encore un peu loin mais le mois d’août approche, les arènes aussi organisent des choses. Le spectacle Nîmes Cité des Dieux (11 août), bien sûr mais aussi les courses camarguaises des 18 et 25 août à 18h30 avec, côté raseteurs, la vedette Joachim Cadenas qui sera présente et accompagnera les meilleurs jeunes raseteurs du moment. Tarif entrée 10 euros.

À l’angle de la rue de la Madeleine et de la Place de l’Horloge (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité