ActualitésEconomieNîmes

NÎMES Le groupe de services informatiques SPIE ICS migre à George-Besse

Le directeur général de SPIE ICS Xavier Daubignard (au centre) entouré du président de l’Agglo de Nîmes Frank Proust et du premier adjoint au maire, Julien Plantier (à gauche). (Photo : PH)
Le directeur général de SPIE ICS, Xavier Daubignard (au centre,) entouré du président de l’Agglo de Nîmes, Frank Proust (à droite), et du premier adjoint au maire de Nîmes, Julien Plantier (à gauche). (Photo : PH)

La filiale informatique du groupe SPIE inaugure ses nouveaux locaux dans l’un des quatre bâtiments Artepac de la ZAC Georges-Besse, à Nîmes, jeudi 7 juillet 2022.

Auparavant disséminés dans quatre sites différents de la zone franche de Pissevin, les 155 collaborateurs de l’antenne Languedoc-Roussillon de l’entreprise de services informatiques SPIE ICS ont officiellement investi leur nouvel immeuble de deux étages de 2 000 m2 de surface, jeudi 7 juillet, en présence de leur directeur général, Xavier Daubignard, du président de l’Agglo de Nîmes, Frank Proust, de son adjoint à l’économie, Olivier Fabregoul, et du premier adjoint au maire de Nîmes, Julien Plantier.

Flex office et panneaux photovoltaïques

Le déménagement réel s’est en fait accompli au mois de septembre dernier. Mais la crise sanitaire avait empêché l’inauguration officielle du nouveau siège local de SPIE ICS. Sur près de 2000 m2 de bureaux à haute qualité environnementale (le toit est équipé de panneaux photovoltaïques), à la décoration épurée et aux aménagements intérieurs ouverts favorisant le flex office, 155 employés – du niveau technicien à celui d’ingénieur projet – travaillent pour gérer la sécurité, la maintenance et l’administration du parc informatique d’environ 250 ETI régionales et françaises. Au deuxième étage, un centre d’appels d’une trentaine de collaborateurs répond ainsi, six jours sur sept, aux besoins de leurs clients et gère les incidents de leurs réseaux.

Cloud et cybersécurité

« Nos activités sont actuellement boostés par le cloud et la cybersécurité, complète le responsable commercial du site, Jean Daniel Biglione. Outre les domaines des réseaux, du data-management ou des systèmes de visionnage par exemple, la moitié de notre activité vient de l’infogérance, c’est-à-dire la gestion des ressources informatiques d’une ETI, depuis le remplacement des postes informatiques au développement de logiciels personnalisés. » Mais les équipes de SPIE ICS gèrent également l’importation, la réparation et le déploiement des 60 000 ordinateurs portables Lordi, distribués par la Région aux lycéens de l’Occitanie.

« Cette inauguration confirme la vitalité de notre agglomération, s’est félicité Frank Proust. Mais ce choix est également judicieux pour votre entreprise qui connaît ici une belle progression avec une quarantaine de recrutements ces deux dernières années. » Une dynamique bien enclenchée car après ces renforts conséquents depuis 2020, l’entreprise prévoit encore de recruter « une vingtaine de nouveaux collaborateurs dans les prochains mois », indique son directeur, Xavier Daubignard. En France, SPIE ICS compte 3 300 collaborateurs répartis sur 60 sites.

Pierre Havez

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité