ActualitésGardSociété

GARD Trois lauréats pour un concours visant à parler de l’égalité femmes/hommes

(Photo Anthony Maurin).
Lors du lancement du concours (Photo Archives Anthony Maurin).

Découvrez les lauréats de la première édition du « Prix pour une Égalité femmes-hommes dans le Gard » organisé par le Conseil départemental du Gard. Le concours avait été lancé le 8 mars 2022 à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes.

Ce concours, ouvert à l’ensemble des associations porteuses d’un projet se déroulant sur le territoire gardois, a pour objectif d’apporter un soutien et un parrainage à une action innovante ayant un intérêt pour le territoire gardois et favorisant dans leur concept ou dans leur réalisation l’égalité femmes/hommes.

Le lancement de ce concours traduit la volonté de poursuivre les efforts engagés par la collectivité pour avancer vers l’égalité réelle et d’encourager les associations dans leurs initiatives afin qu’elles puissent initier la mise en œuvre concrète de leurs projets ou consolider leurs réalisations.

Le jury s’est réuni au Conseil départemental afin de délibérer. Il était présidé par Isabelle Fardoux-Jouve, conseillère départementale, déléguée à l’Egalité femmes/hommes et à la lutte contre les discriminations. Étaient également de la partie un membre de la Direction générale de la collectivité départementale, une chargée de l’organisation du concours, et cinq membres du groupe inter direction égalité femmes/hommes (groupe interne à la collectivité chargé notamment d’élaborer le rapport annuel en matière d’égalité femmes/hommes).

Le Département met les moyens pour cette n nouvelle délégation (Photo Archives Anthony Maurin).

En tout, huit associations ont présenté des projets et à l’issue des délibérations du jury, ces projets ont été retenus. Le premier prix est allé à l’association « Sillages » pour le projet « festival Femmes et Musiques ». Le deuxième prix va quant à lui à l’’association « Libr’Air » pour le projet « Elles et Ils ». Enfin, sur la troisième marche du podium on retrouve l’association « Radio Aviva » pour le projet « Femmes du Gard et fières de l’être ».

Concernant « Sillages », le projet propose d’aller à la rencontre des femmes et des jeunes-filles des quartiers politique de la ville au travers de la musique afin d’éveiller en elles la conscience de leurs possibilités et l’envie de repousser leurs limites. Karen Kapferer, porteuse du projet, est cheffe d’orchestre femme, ce qui est assez rare dans ce métier. Elle souhaite témoigner de son parcours, des difficultés auxquelles elle a été confrontée, mais également de la façon dont elle les a surmontées. Plusieurs communes lui ont déjà fait confiance et l’ont aidée dans ce projet ambitieux  avec, en juin 2022, le lancement du festival « Femmes et musiques » lors d’un concert d’orchestre donné au cœur du quartier des Cévennes à Alès (Quartier politique de la ville (QPV), salle Aragon. Un programme qui allie musique baroque et musique plus contemporaine autour du thème des saisons.

Isabelle Fardoux-Jouve, conseillère départementale déléguée à l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations accompagnée par Thierry Amat, chargé de mission (Photo Archives Anthony Maurin).

Pour « Libr’Air », associée à d’autres partenaires (Baba livre, Les Briconomes, la Ressourcerie Réa-Nîmes), afin de proposer un projet réunissant diverses structures autour de l’égalité filles/garçons, l’association souhaite aider les jeunes de 8 à 15 ans à prendre conscience des clichés encore bien présents dans notre société concernant les filles et les garçons. Elle veut les rendre actrices et acteurs de l’évolution de leur société en leur permettant d’interpeler les maisons d’éditions qui continuent de véhiculer des stéréotypes de genres. Ce projet se déroulera en deux temps avec une première journée sera consacrée à quatre ateliers tournants (bricolage, débats, création d’histoire, couture) puis un atelier dédié à la recherche et la rédaction d’un courrier sera ensuite proposé pour interpeler les maisons d’éditions.

Concernant Radio Aviva, son projet consiste à dédier l’antenne « Nîmoise » aux voix des femmes du Gard pour leur donner la parole sur l’antenne afin de parler de leurs parcours, leurs valeurs, leurs engagements, leurs caractères, leurs spécificités gardoises. Elles seront les invités de la rédaction : femme chef d’entreprise, femme engagée, femme libre, femme libérée… Des femmes gardoises et fières de l’être, tout simplement !

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité