A la uneActualitésBagnols-UzèsCultureEconomieSociété

BAR DE VILLAGE L’Abrix bar, « the place to bix » à Vallabrix

L'Abrix bar a ouverte en 2015 pour redynamiser le village de Vallabrix, qui compte 430 habitants. (Marie Meunier / Objectif Gard)
L’Abrix bar a ouvert en 2015 pour redynamiser le village de Vallabrix, qui compte 430 habitants. (Marix Meunier / Objectif Gard)

Il est un petit village de l’Uzège où circule une drôle de maladie. Comme la commune se nomme Vallabrix, certains habitants ont pris le pli de mettre des « ix » à la fin des mots. Le coeur de l’épidémie est partie du bar associatif du village L’Abrix bar. 

Adrien Boulon (au milieu) fait partie de l’équipe à l’origine de la création de l’Abrix bar. À sa droite, se trouve Agathe qui est embauchée à l’Epicerix pour l’été. (Marix Meunier / Objectif Gard)

Fondé en 2015, ce lieu a vu la contamination de nombreux bénévoles au virus des jeux de mots en « ix ». Le bar associatif est devenu « The place to bix », et compte maintenant une « épicerix ». Ce vendredi 22 et samedi 23 juillet, l’Abrix bar organise même son premier festival intitulé le « Woodbrix ». Il se déroulera à la Châtaigneraie avec au programme (*) de la fête, de la musique et du partage. Le samedi, le village accueillera même l’atelier des Quincailleurs, qui fédère des artistes entre Saint-Quentin-la-Poterie et Paris. Comme chaque été, ils reviendront ensuite trois semaines en août en résidence artistique et bâtiront avec les habitants une création artistique. « Cette année, on voudrait faire quelque chose autour des Jeux Olympix« , lance en souriant Adrien Boulon, qui fait partie de l’équipe à l’origine du bar associatif.

Vous l’aurez compris, l’Abrix bar n’est pas juste un café. Il draine avec lui tout un univers et tout un public qui a à coeur de se retrouver autour d’un verre, de la bonne cuisine de Caro et d’événements culturels. Aujourd’hui, l’association compte 130 adhérents. « La création de ce bar a vraiment animé le village et les alentours. Il rassemble toutes les générations. C’est un lieu qui est important et tous les villages devraient être obligés d’en avoir un« , plaisante Mathieu, un habitué.

Au fil des ans, l’Abrix bar a su fidéliser de nombreux habitants. Ici, Didier, Mathieu et Maxime se retrouvent après le travail. (Marix Meunier / Objectif Gard).

L’Abrix bar entame sa 8e saison cet été

C’était bien l’objectif derrière sa création : redynamiser la petite commune de Vallabrix qui compte environ 430 habitants et qui avait vu fermer son dernier bar dans les années 90. Enfant du village, Adrien Boulon organisait régulièrement des petits événements dans son village. Alors qu’il rentre de voyage, sa mère qui travaille à la médiathèque, lui parle du projet envisagé par la mairie. Finalement, Adrien n’est jamais reparti et s’est occupé du lieu avec quelques copains motivés. Ils ont acheté un peu de mobilier, deux-trois frigos et l’aventure de l’Abrix bar était lancée. Avec pour écrin : l’ancien château de Vallabrix à la façade Renaissance remarquable.

L’Abrix bar est niché dans le magnifique écrin de l’ancien château de Vallabrix. Sur la gauche, se trouve la façade ornée Renaissance remarquable. (Marix Meunier / Objectif Gard)

Huit saisons plus tard, le lieu a pas mal évolué. L’Épicerix a été créée à l’été 2018 et ouvre maintenant à l’année. Sur les étagères, on ne trouve que des produits locaux et de qualité à petits prix – les bénévoles ne s’octroient qu’une marge allant de 10 à 20%. Le petit commerce a d’ailleurs aidé plusieurs personnes à supporter le premier confinement, en leur offrant la possibilité d’échanger quelques mots et conserver un peu de lien social, le temps des emplettes.

L’Abrix bar est bien « The place to bix » à Vallabrix. (Marix Meunier / Objectif Gard)

Un nouveau local pour ouvrir le bar à l’année et mener de nombreux projets inter-associatifs et intergénérationnels

Fin-juillet ou début-août, l’Abrix profitera d’un nouveau local à droite de l’entrée du château et pourra ainsi ouvrir à l’année – l’actuel local étant trop exigu pour recevoir du public l’hiver. Il reste encore quelques travaux à mener pour que la salle du haut soit prête. Elle servira aussi à toutes les associations du village qui pourront y mener des animations intergénérationnelles toute l’année. Le local accueillera également la cuisine du bar associatif en bas. Ce chantier a été rendu possible grâce à la mairie qui a obtenu le financement du fonds européen LEADER.

Cet été, l’Abrix bar est ouvert du mardix au samedix de 17h à 22h. (Marix Meunier / Objectif Gard)

En plus, l’Abrix bar organise une programmation culturelle de qualité avec une dizaine de concerts et est aussi le partenaire de nombreuses manifestations sur le territoire. Et pendant tout l’été, vous pouvez boire un verre au café associatif de Vallabrix du mardix au samedix, de 17h à 22h. Ou bien déguster les bons petits plats de Caroline Bessy alias « cheffe Caro », arrivée début juin aux fourneaux.

Depuis juin, l’Abrix bar peut compter sur son cuistot permanent : cheffe Caro. Régulièrement des permanences de chefs sont organisés pour faire découvrir aux clients d’autres cuisines. (Marix Meunier / Objectif Gard)

Au moment de l’interroger, on sent les effluves de poivrons grillées : « J’ai fait beaucoup de cuisine itinérante, j’ai travaillé dans quelques restos. Ici, à l’Abrix, je me rapproche de plus en plus de ce qui est juste pour moi, de ce qui me plaît, raconte-t-elle. J’essaie de travailler au maximum avec les producteurs et pour les gens du village, tous différents mais qui viennent se rencontrer simplement autour d’un bon moment à table. » C’est là l’essence-même de l’Abrix : des rencontres, du lien et des ami(x) capables de pérenniser ce lieu. « Même si quelques personnes partent en route, il faut que ce lieu reste« , conclut Adrien Boulon.

Marix Meunier

(*) Le festival Woodbrix se tient sur deux jours à la Châtaigneraie. Le vendredi 22 juillet débutera par la cérémonie de la Brigande à 19h suivi de concerts de Sefar (afro méditerannéen) et de Sekou Trio (Kora afro funk). Puis à 23h, place au DJ set avec Hugo des bois aux platines. Le samedi 23 juillet, Morgane proposera un atelier yoga de 10h à 11h30. De 16h à 20h, il y aura la fameuse dégustation de vins nature dans le centre de Vallabrix qui était un moment fort du précédent événement le BIM. De 17h à 20h, le village accueillera l’atelier des quincailleurs pour la préparation de la création collective en août. À partir de 21h30, place à la musique avec un concert de Beleey (trip hop rock) et à 23h, de nouveau un DJ’s set avec Paul de Chabalitesse et Super Popoff. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité