ActualitésGardVidéo

VIDÉO Mieux vaut prévenir que punir

La gendarmerie protège les berges du Gardon notamment contre les risques d'incendie (Photo Yannick Pons)
Les gendarmes rappellent aux vacanciers les règles de bienséance (Photo Yannick Pons)

Chaque jour, la gendarmerie effectue des tournées de prévention sur les rives du Gardon afin de protéger les vacanciers et de les informer sur les risques liés aux incendies.

Pour le capitaine Jacques Lopez de la compagnie de gendarmerie départementale de Nîmes qui a présenté aujourd’hui le dispositif de surveillance des berges du Gardon, le but est de surveiller la faune et la flore des berges. À pied, à cheval, en VTT ou en kayak, les gendarmes effectuent des rondes chaque jour sur les rives du Gardon afin de sensibiliser les vacanciers aux risques liés aux incendies, mais aussi pour les protéger et sanctionner en cas de délit.

Dorothé Reimann est une policière stagiaire allemande qui patrouille en kayak avec un gendarme, afin d’informer les touristes allemands, nombreux dans notre région, sur ce que l’on ne peut pas faire. La brigade en kayak surveille les vols qui peuvent subvenir en kayak mais peuvent aussi accéder aux endroits escarpés afin de faire des contraventions. Côté sanction, il vous en coûtera désormais 135€ pour un jet de mégot ou 69€ pour des ordures. Plus question de jouer avec les incendies et la sécurité des concitoyens.

Yannick Pons

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité