ActualitésBagnols-UzèsCultureÉducation

GAUJAC « Quentin, le petit marin » : Corinne Doualla publie son premier livre sur le passage à l’âge adulte

Corinne Doualla habite Gaujac depuis dix ans et vient de faire paraître son premier livre "Quentin, le petit marin" aux éditions Faralonn. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Corinne Doualla habite Gaujac depuis dix ans et vient de faire paraître son premier livre « Quentin, le petit marin » aux éditions Faralonn. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Cela fait 10 ans que Corinne Doualla s’est installée à Gaujac, pas très loin de Bagnols-sur-Cèze. Cette ancienne infographiste 3D chez Ubisoft a radicalement changé de vie le jour où elle est devenue maman d’un petit garçon. Il y a un mois, elle a fait paraître son premier livre pour enfants « Quentin, le petit marin », aux éditions Faralonn.

Après des études d’arts plastiques, Corinne Doualla s’est tournée vers le numérique. Elle a travaillé pendant quinze ans à la Cinématique d’Ubisoft. Elle planchait sur les images animées en 3D entre les différentes parties des jeux vidéo. Les graphismes des jeux n’étaient pas aussi réalistes et « léchés » qu’aujourd’hui. Elle a particulièrement aimé donner vie à l’univers de Rayman, mais a aussi planché sur des jeux de guerre ou « Les Lapins crétins ». Mais elle se rend compte qu’elle n’est qu’un maillon dans une chaîne de centaines de personnes travaillant sur un même projet et doit suivre les consignes sans laisser s’exprimer sa créativité.

Elle lâche alors sa trépidante vie parisienne, son travail et s’installe à Gaujac dans le Gard, auprès de son mari légionnaire. « Quand je suis arrivée ici, ça a été une libération. Je me suis occupée de mon fils et tout mon côté artistique est revenu« , se remémore Corinne Doualla. Elle ressort alors un projet entamé alors qu’elle était encore à Ubisoft. Il s’agit des prémices de « Quentin, le petit marin », l’histoire d’un garçon vivant à l’étroit dans son phare, se trouvant attiré par le large. Il va finalement se jeter à l’eau, bravant l’inconnu et les difficultés, véritable symbole du passage à l’âge adulte.

De « bons retours » un mois après la sortie de ce premier livre

« J’ai mis beaucoup de cette relation mère-enfant dans ce livre. Il y a plusieurs niveaux de lecture« , explique l’auteure. Le phare est une métaphore de leur lien : « Mon fils est la lumière car grâce à lui, tout est devenu clair. Et moi, je montre le chemin. » Elle espère que ce récit devienne un moment de lecture privilégié entre parent et enfant.

Elle a construit son histoire d’abord avec des images, disposées comme des saynètes, puis y a apposé du texte. De la même façon qu’un storyboard : « C’est l’image d’abord ! Je voulais que les enfants rêvent et voyagent au fil des pages. » Les illustrations sont élaborées avec des dessins, auxquels Corinne Doualla a ajouté quelques graphismes en 2D. En 2019, la Gaujacoise a fait une première exposition des neuf tableaux en acrylique qui jalonnent l’ouvrage. Elle en profite pour imprimer en quelques exemplaires le livre en auto-édition. « Pendant deux ans, j’ai tout mis en pause. Je n’arrivais pas à m’adresser à un éditeur, je faisais un blocage, j’avais peur du regard sur mon travail« , témoigne-t-elle

Elle a le déclic en 2021 quand elle découvre que la maison d’édition Faralonn s’installe à Connaux, village voisin du sien. Le courant passe tout de suite avec le fondateur, Fabien Saint-Val et son équipedésormais installés à Bagnols-sur-Cèze. Ils décident d’éditer le premier livre de Corinne Doualla et l’album « Quentin, le petit marin » est sorti il y a tout juste un mois. Il est idéal pour les petits lecteurs âgés de 4 à 8 ans. « J’ai eu de bons retours déjà et j’espère que les parents qui le liront trouveront un écho avec leur propre vie, leurs propres questions« , conclut-t-elle. Elle réfléchit à écrire la suite de ce livre et aussi l’aventure parallèle de Fromentine que Quentin rencontre durant ses pérégrinations.

Marie Meunier 

« Quentin, le petit marin » de Corinne Doualla, livre illustré en couleurs en format italien, 25 pages, prix : 16,50€.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité