A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce jeudi 18 août

Kelyan Guessoum, Nicolas Usaï et les Nîmois ont fait quelques photos après la séance de ce matin (Photo Sacha Virga)

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos.

Nîmes Olympique

Du monde aux soins. Après une séance intense hier, Nicolas Usaï a autorisé quelques joueurs à rester aux soins ce matin pour soigner les petits « bobos », à 48h du déplacement à Dijon (19h) pour la 4e journée de Ligue 2. Poulain, Tchokounté, Fomba et Dias ne sont pas sortis. Pour le gardien, c’est un peu plus gênant car il ressent une douleur au ligament. Maraval n’était pas présent car il passait son examen du BP JEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport). Pour le moment, trois joueurs sont d’ores et déjà indisponibles pour cette rencontre. Ueda et Thomasen qui soignent respectivement une lésion au mollet et une entorse acromio-claviculaire. Et Doucouré qui a participé ce matin à la séance légère basée uniquement sur du travail devant le but mais qui n’est pas encore apte pour apparaître sur une feuille de match. Un exercice où Ronny Labonne et Thibaut Vargas se sont particulièrement illustrés en multipliant les reprises de volée grâce aux bons centres du préparateur physique Aurélien Boche. Avec Amjhad Nazih et Vincent Malafosse, le jeune gardien de 17 ans Clément Masse était également présent. Le tout sous les yeux du Bagnolais Laurent Pionnier, ancien portier de Montpellier, qui travaille aujourd’hui pour l’UNFP. Concernant les discussions autour d’Eliasson et Benrahou, « statu quo », répond t-on au club après la réunion d’hier soir avec l’entraîneur, Rani Assaf et la cellule de recrutement. Pas d’avancées significatives pour un transfert mais pas de tabou sur le sujet et une situation connue de tous à l’image de cette plaisanterie de Nicolas Usaï. Alors que le meneur de jeu demandait pourquoi il devait aller voter, « si tu veux partir ou pas », a répondu son coach en plaisantant devant un joueur qui a également souri. Le scrutin en question concernait l’élection des délégués du personnel. Quant à la présence de ces deux joueurs pour le voyage en Côte-d’Or, Nicolas Usaï n’a pas encore tranché, « la semaine dernière, j’ai décidé d’en faire entrer un et pas l’autre. Samedi, je pourrais avoir une autre réflexion. »

Bagnols-Pont

Premier succès de la prépa. La préparation se poursuit pour le FC Bagnols Pont, promu cette saison en National 3. Ainsi, ce mardi soir, les hommes de Rachid Qichou ont battu Le Pontet Vedène (R1) 2-1 au stade Léo-Lagrange de Bagnols, avec des buts de Sow et Chamakh. Il s’agit de la première victoire lors des matchs de préparation pour les Gardois après trois défaites et deux nuls. Avant le premier match de la saison de N3, le samedi 27 août à 19 heures contre Onet-le-Château, le FCBP se déplacera à Lyon ce samedi pour une journée de cohésion puis un dernier match amical contre la réserve de Lyon la Duchère (N3) à 19 heures. Notez par ailleurs que la réserve du FCBP joue ce soir en amical au stade Léo-Lagrange face à Nîmes Chemin-Bas, coup d’envoi à 20 heures.

Triple saut

Jean-Marc Pontvianne attendait ce titre depuis longtemps (Photo équipe de France)

« J’ai mis Nîmes sur la carte de l’Europe. » En réussissant un saut à 16,94 m, Jean-Marc Pontvianne a décroché, hier soir aux Championnats d’Europe de Munich, sa première médaille de sa carrière au niveau international sur l’épreuve du triple saut. « C’est une immense fierté et un vrai soulagement car je courais après cette première médaille depuis près de dix ans », confie le Nîmois de 28 ans qui a remporté le bronze en terminant troisième. Désormais, il veut réitérer ce genre de performances et s’installer parmi les meilleurs de sa discipline, « j’ai subi tellement d’échecs. J’étais vraiment dans un cercle vicieux où je n’arrivais pas à exprimer mon potentiel en championnat. J’arrive maintenant à aller chercher des sauts intéressants même si les meilleurs sont mordus. En réglant ce problème de mordu, qui reste un détail, je vais pouvoir aller chercher des places intéressantes dans les championnats du monde. » Contacté cet après-midi, l’ancien lycéen de Philippe-Lamour conservait une petite frustration malgré sa joie par rapport à son dernier saut mordu, situé entre 17 m 30 et 17 m 40 et qui lui aurait permis de gagner la breloque en argent. Néanmoins, depuis hier soir, les messages de félicitations continuent d’affluer, « j’ai reçu énormément de messages et je n’ai pas encore pu répondre à tout le monde mais ça me fait tellement plaisir. Je ressens vraiment qu’autour de moi les gens attendaient aussi cette médaille. » Jean-Marc reste jusqu’à samedi à Munich avant de rentrer pour préparer les deux dernières étapes de la Diamond League : à Lausanne (26 août) et Bruxelles (2 septembre). En attendant les JO de Paris en 2024, le licencié de l’Entente Nîmoise Athlétisme participera aux championnats du monde et d’Europe en salle ainsi qu’aux championnats du monde en extérieur où il veut continuer de briller. « J’ai mis Nîmes sur la carte de l’Europe, maintenant je vais la mettre sur la carte du monde », conclut-il.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité