ActualitésEconomieÉducationNîmes

NÎMES Un bachelor cybersécurité des systèmes industriels et urbains en septembre 2023 à l’Institut d’Alzon

Image par Diggity Marketing de Pixabay

ECAM LaSalle proposera dès la rentrée 2023 à l’Institut d’Alzon à Nîmes une nouvelle formation en trois ans s’adressant aux bacheliers généraux et technologiques, à dominante scientifique. Elle portera sur la cybersécurité des systèmes industriels et urbains.

Le bachelor cybersécurité des systèmes industriels et urbains répond aux réalités du monde professionnel d’aujourd’hui, auquel les étudiants se confrontent concrètement en réalisant leur troisième année d’étude en alternance. L’ensemble des intervenants est issu du monde socio-professionnel et académique en lien direct avec les experts cybersécurité. Au quotidien, la formation veille à proposer une pédagogie résolument tournée vers l’action, au travers des projets de groupe et de mises en situations concrètes des compétences acquises.

Une ouverture sur le monde

Un échange à l’international de trois mois est proposé dès la deuxième année, sur les campus partenaires d’ECAM LaSalle au Cambodge, aux Philippines, en Thaïlande, au Costa Rica ou en Espagne. Les étudiants y suivront des cours en anglais et participeront à un projet de développement technologique en autonomie à visée sociétale ou environnementale auprès d’une structure associative.

La cybersécurité, un domaine porteur

L’intégration de nombreuses nouvelles technologies numériques dans les environnements industriels et urbains a fortement impacté leurs systèmes et process. Les entreprises subissent dorénavant des cyber-attaques qui peuvent menacer le cœur de leur système de production ou de régulation. Tous les réseaux de fluides, de mobilité, d’énergie et les lignes de production industrielles sont concernées et nécessitent de la sécurité pour garantir une continuité de service.

Le bachelor ECAM LaSalle forme des techniciens automaticiens qui maîtrisent les enjeux de la cybersécurité en améliorant les systèmes existants face aux cybermenaces et en réagissant en cas de cyberattaques des systèmes industriels et urbains.

Informations clés :

  • Formation en 3 ans, dont la troisième année en alternance
  • Recrutement Post Bac (ou Bac+1 et Bac +2 en réorientation)
  • à Nîmes : Institut Emmanuel d’Alzon
  • Débouchés possibles : analyste programmeur informatique industrielle, consultant en cybersécurité IT/OT/IoT, analyste cybersécurité SI industriel, automaticien cyber…

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité