A la une
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 03.10.2022 - francois-desmeures - 2 min  - vu 276 fois

ALÈS Les pépites de Gard Gourmand passent cette semaine par les palais

(Photo François Desmeures / Objectif Gard)

Le stylo au bord de l'assiette, les jurés apprécient le produit par la vue avant le reste (photo François Desmeures / Objectif Gard)

Le concours départemental des produits remarquables, en partenariat avec la chambre de commerce et d'industrie (CCI), a posé ses 192 jurés au Purple campus d'Alès, jusqu'à ce jeudi compris. À charge, pour eux, d'extraire des 500 produits proposés, par 130 candidats, les pépites gastronomiques gardoises qui embelliront les tables de Noël.

Déjà le trentième anniversaire pour un concours désormais largement connu (et reconnu) du département. Les 192 jurés qui se relaieront, jusqu'à jeudi, au Purple campus d'Alès, ont la lourde tâche de départager 480 produits de 130 artisans, traiteurs, commerçants, ou restaurateurs (dont 32% de nouveaux inscrits). En sachant que chaque professionnel a le droit de proposer cinq produits de sa gamme au palais des jurés.

Ce lundi, c'était apéritif à la bière blonde (photo François Desmeures / Objectif Gard)

Vue, toucher, olfaction, goût, rétro-olfaction sont les cinq critères qui prévalent au jugement pour cinq catégories de produits : accompagnement et fromages, boissons,  charcuterie et plats cuisinés, pains et spécialités, et desserts et douceurs. Et, dans chacun de ces critères, des qualificatifs pour affiner le jugement, ainsi qu'un commentaire destiné au producteur "dans le but d'améliorer son produit". Chaque juré se fait servir un "menu". Ce lundi, pour certains, c'était apéritif à la bière blonde, fougasse aux grattons, terrine d'agneau au génépi, tapenade verte, sirop de safran, caillette aux châtaignes, brandade de morue, et ainsi de suite jusqu'au café. Le tout entrecoupé de quartiers de pommes pour redonner une certaine neutralité au palais.

(photo François Desmeures / Objectif Gard)

Le palmarès sera connu en fin d'année, diffusé avant Noël pour agrémenter les tables via un guide tiré chaque année à 25 000 exemplaires. Car, pour les producteurs, l'enjeu n'est pas que prestigieux : "C'est une hausse de 25% à 50% du chiffre d'affaires pour les produits d'un médaillé d'or", argumente Bruno Jouve, directeur du service tourisme et attractivités au Département. "Cette vitrine de tous les savoir-faire", pour reprendre l'expression de Cathy Chaulet, vice-présidente du Département en charge de l'agriculture et de la qualité alimentaire, permet aussi aux apprentis du Purple campus de se faire la main, au service, sur les 48 convives ou jurés présents ce lundi. Le concours alternant entre les sites, ce sera au Purple de Marguerittes de recevoir, l'an prochain, les consommateurs-jurés.

François Desmeures

francois.desmeures@objectifgard.com 

François Desmeures

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais