A la une
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 09.05.2022 - abdel-samari - 2 min  - vu 1472 fois

ÉDITORIAL Journées Romaines : après moi, le succès

Hadrien dans les arènes de Nîmes. Les légionnaires prêts à en découdre (Photo Yannick Pons) - Yannick Pons

Vous connaissez l'expression "Après moi, le déluge" ? C'est un peu sur ce thème que Culturespaces avait revendiqué son appartenance à vie aux projets culturels de la ville de Nîmes. Sauf que la délégation de service public lui a échappé en 2021. Un seul espoir : que le nouveau délégataire Edeis se ramasse comme il faut. Seulement, pas de chance pour Culturespaces, les journées romaines de ce week-end et le spectacle d'Hadrien ont été un franc succès. La ville de Nîmes comme Edeis ont fait le job et ont rempli leur mission. Il n'y a qu'à voir le niveau de fréquentation des spectacles et la teneur des animations qui ont attiré du monde. Plus de 25 000 spectateurs au total sur les trois spectacles de vendredi à dimanche. Un chiffre très intéressant qui rivalise avec les autres villes qui proposent du spectacle vivant post-covid. Qui montre que le spectacle proposé par Edeis a tenu toutes ses promesses. Normal en faisant appel aux meilleurs reconstituteurs historiques d'Europe... Autre motif de réjouissance : le retour d'un public familial. Et chaleureux comme nous le souffle un élu de la Ville extrêmement enjoué. Il faut dire que le plaisir était vraiment au rendez-vous tant pour les touristes, les nîmois que pour les élus, les techniciens de la Ville comme pour les commerçants, les bars et restaurants qui ont bénéficié en plus d'une météo clémente jusqu'au dimanche fin de journée. Un seul exemple : le fort des légionnaires qui a attiré pour la seule journée de samedi, plus de 3 000 visiteurs. Autant qu'une journée normale aux arènes. Ce satisfecit n'empêche pas de regarder les points d'amélioration. Le manque évident de proposition de restauration en coeur de ville. Impossible le vendredi, comme le samedi soir, de trouver une place dans un restaurant quand vous arrivez en petit groupe... Sauf à avoir réservé avant. Le spectacle en lui-même mérite peut-être aussi d'être légèrement raccourci, même si les organisateurs répondront qu'il s'agit d'un spectacle vivant et que la durée est aussi liée à l'environnement du spectacle. Oui mais tenir des enfants aussi longtemps dans les arènes, beaucoup de parents ne s'y aventureront peut-être pas chaque année. Désormais pour Edeis, il est temps de confirmer ce bel essai. La confirmation arrivera vite avec la Cité des dieux du 8 au 15 août prochain. Un spectacle 100 % inédit qui promet acrobaties, effets spéciaux innovants, video mapping et décors somptueux. Culturespaces a du souci à se faire...

Abdel Samari

Abdel Samari

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais