A la une
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 10.05.2022 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 29903 fois

EN IMAGES Fin de l'opération de police à Nîmes ce mardi, "c'était un canular" confirme le procureur de la République

Photo Corentin Corger / Objectif Gard

Une opération de police était en cours ce mardi depuis 16h15 au quartier populaire des Jonquilles à Nîmes, après un appel au 17, le numéro d'urgence de la police. Après vérification et mobilisation des forces de l'ordre, il s'agissait tout simplement d'un mauvais canular.

Un témoin aurait indiqué qu'il y avait une prise d'otage dans un appartement avec des jeunes retenus sans que l'on sache à cette heure (16h15) s'il s'agit d'une réelle prise d'otage ou d'une très mauvaise blague téléphonique.

Les forces de l'ordre ont immédiatement envoyé sur place une armada de policiers pour quadriller et sécuriser le secteur. D'autres policiers investissent l'immeuble sans avoir trouvé pour l'instant un éventuel preneur d'otage...

Les écoles du quartier ont été sécurisées et les enfants confinés. Le périphérique de Nîmes est inaccessible pour le moment et des déviations mises en place. De gros problèmes de circulation sont constatés sur le secteur.

Finalement, vers 18 heures, l'information est tombée. Il s'agissait d'un canular comme le confirme à Objectif Gard, le procureur de la République, Éric Maurel.

Reste une enquête qui va se poursuivre pour essayer d'identifier l'auteur de cette très mauvaise blague qui a mobilisé l'ensemble des services de police du Gard ce mardi après-midi et une antenne du RAID, sans oublier des magistrats du parquet de Nîmes et les autorités préfectorales.

Photo Corentin Corger / Objectif Gard

La circulation est interrompue sur le périphérique de Nîmes : 

Photo Corentin Corger / Objectif Gard

Boris De La Cruz

Boris De la Cruz

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais