A la une
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 27.05.2019 - norman-jardin - 1 min  - vu 569 fois

EUROPÉENNES "La France insoumise" entre déception et espoirs

Les membres de la France insoumise devant QG du la rue porte de France (photo Norman Jardin)

Avec 7.21%, La France insoumise a fait un meilleur score dans la Gard que sur le plan national. Pourtant, responsables et militants étaient un peu déçus.

Dans le local de la rue Porte de France, les militants attendaient les résultats devant la télévision ou sur leur smartphone. À l’arrivée, il n’y a pas eu de scène de joie et c’est d’abord un sentiment de déception qui prédominait. Notamment pour Karine Voinchet, l’ancienne candidate du parti aux Législatives : « Je suis déçue car j’aurais préféré que l’on se situe entre 8 et 10%. Il faut relativiser car c’est la première fois que l’on participe à cette élection. »

Mais dans le département, La France Insoumise fait mieux que sur le plan national : « Le Gard est plus insoumis que d’autres départements. C’est encourageant. On va continuer la lutte ».

« On est un peu assommé  »

Chez les militants, on était un peu amer et Thèbes nourrissait de nombreux regrets : « La cristallisation autour d’un match RN – LRM à phagocyté pas mal de chose. C’est ce qui me choque le plus ». Et la sympathisante aurait aimé que La France insoumise soit plus associée à l’écologie : « C’est pourtant la colonne vertébrale de notre programme ».

La vingtaine de personne présentes dans le QG du parti discutait du résultat. Parmi eux Il y avait Christine, un peu groggy : « Vu l’énergie que l’on a dépensé, on est un peu assommé mais ça ne va pas nous empêcher de continuer. Je ne suis pas désespérée car ce n’est qu’un début. » À Nîmes, la France insoumise était battue mais pas abattue.

Norman Jardin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais