Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 20.08.2021 - anthony-maurin - 4 min  - vu 1336 fois

FAIT DU JOUR Avec panache, Saint-Gilles assume ses choix et lance sa feria

Un paseo à Saint-Gilles (Photo DR).

Les arènes Émile Bilhau à Saint-Gilles (Photo Anthony Maurin).

La feria de la Pêche et de l'Abricot, à Saint-Gilles, est un repère aussi bien spatial que temporel. Cette année encore, les arènes Émile Bilhau, grâce à la volonté des empresas et de la Mairie, vont revivre et offrir une belle diversité taurine.

Avec la crise actuelle, il est bon de se relancer dans l'organisation de spectacles et de fêtes populaires. À Saint-Gilles, on sait faire et 2021 ne rompra pas avec la tradition. En un week-end de trois rendez-vous dans les arènes, la feria de la Pêche et de l'Abricot devrait séduire son public tout en y ajoutant un vent de fraîcheur.

Ici, on prend le toro par les cornes. Saint-Gilles nous a habitué à débusquer des curiosités. Une année c'est un torero, l'autre des toros. Parfois et comme l'empresa est un duo (Pierre Henry Callet et Julien Miletto), l'un prend le dessus sur l'autre, c'est ce qui s'est produit pour le premier rendez-vous taurin du samedi, demain. Ce sont les novillos de Pierre Henry Callet et de son élevage Malaga qui seront au centre de la piste. C'est Julien Miletto lui-même qui a pris les devants et demandé à son comparse de lui réserver cette course pour leurs arènes.

Pierre-Henry Callet, éleveur (Malaga), délégataire à Saint-Gilles (Photo Archives Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Mais face à ces novillos qui seront, à coup sûr, de toute beauté, il faut y mettre des piétons. Comme chef de lidia, c'est le Biterrois Carlos Olsina, qui prendra les devants. Il est des plus élégants et l'aficion a un certain attachement à sa gestuelle. Deuxième en piste, le Nîmois Solalito, de son petit nom Solal Calmet. Le jeune a débuté dans la catégorie au pire moment, il y a deux ans alors imaginez la galère... Il est tout de même parvenu à lancer sa temporada 2021 à Mugron par un petit triomphe et depuis, il semble en forme. Christian Parejo, sera le troisième larron en foire, pardon, en feria. Dans le coin, on l'apprécie, il a remporté quelques trophées et plaît aux gradins. Son visage poupon, sa douceur et sa technique sont à la hauteur des arènes. Tous ces toreros essaieront de remporter le premier prix de la chaquetilla d'or, un trophée que Groupama sponsorise !

Solalito lors de son passage en novillada piquée à Nîmes lors de la feria des Vendanges 2019. Il vient de triompher à Soustons (Photo Archives Anthony Maurin).

Le lendemain, avant la corrida de la tarde, la finale du bolsin de Nîmes Métropole sera organisé dans les arènes Émile Bilhau. À 11h, Clément Hargous du CFT (il a été héroïque à Alès en assurant un solo imprévu la semaine dernière), Fabien Castellani de l'école taurine d'Arles et Raphaël Ponce de Léon, un autre élève du CFT, seront opposés à du bétail qui devra les départager.

Passons maintenant au grand moment de cette feria de la Pêche et de l'Abricot, la corrida. C'est Pierre-Henry Callet qui la présente en tendant un masque noir haut dans le ciel, "Ce masque noir, c'est un symbole, c'est l'oreille du triomphe de Saint-Gilles ! Après l'excellent cartel de cette novillada, passons au plat de résistance. On a l'habitude de vous présenter des nouveautés comme les Mollalta ou des valeurs sûres comme les Fuente Ymbro, il en va de même avec les maestros." Et c'est vrai, Callet et Miletto continuent leur chemin et feront une nouvelle fois découvrir quelque chose aux aficionados curieux d'en savoir plus sur... la ganaderia Jose Cruz.

Un exemplaire de Mollalta, ganaderia espagnole qui se présentait en France, à Saint-Gilles en 2016 (Photo Archives Anthony Maurin).

"On a écouté l'aficion. Je suis éleveur de Domecq, je défends cet encaste car je sais qu'on peut faire du Domecq qui bouge, qui pique, alors nous avons choisi la ganaderia de Jose Cruz, qui a une petite ancienneté à Madrid et qui vient de triompher en novillada à Mugron. On surfe sur la vague." Mais face à eux, il faudra mettre du lourd. Sans parler de protectionnisme imbécile, Saint-Gilles choisit de faire confiance aux maestros français. Cet élevage de Salamanque est peu connu dans nos régions lointaines. Créé il y a moins de dix ans par José Cruz avec une souche de chez Daniel Ruiz (via Jandilla), c'est son enfant Rafael qui prend la relève après le décès du père quelques mois seulement après la création de la ganaderia. C'est surtout du côté du sud-ouest et de Dax que ces novillos aiment se rendre. C'est aussi là qu'ils brillent en permettant de faire triompher les piétons.

Au capote à la réception de son second toro pour la confirmation de son alternative dans les arènes de Nîmes, El Rafi (Photo Archives Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

"Pour les affronter, on a décidé un cartel inédit avec Juan Leal et El Rafi. Juan Leal a déjà triomphé ici en 2014 avec Sébastien Castella. Juan Leal est le torero français qui prétend être le numéro 1 des toreros français mais nous voulions lui trouver un challenger et c'est fait avec El Rafi qui a pris son alternative et l'a confirmée... C'est un mano a mano plein de promesses !" conclut Pierre-Henry Callet en ajoutant que le prix des places était maintenu et que l'entrée générale de la novillada baissait de cinq euros passant de 30 euros à 25. Réservations au guichet des arènes ou par téléphone au 06 24 50 69 25

En application des mesures gouvernementales l’accès aux arènes et au village de la feria est soumis à la vérification du pass sanitaire. Pour sa feria de la pêche et de l’abricot la ville de Saint-Gilles et l’association des festivités mettent en place pour les personnes qui le souhaitent un bracelet "accès au village de la feria" afin de faciliter l’organisation, les contrôles d’accès, d’éviter la présentation systématique des documents et réguler les flux.

Les bracelets incessibles seront valables durant les trois jours de la feria et seront distribués en deux temps à l’accueil de la mairie jusqu'à aujourd'hui (de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30) sur présentation du certificat de vaccination, d'un certificat de rétablissement de la covid-19 ainsi qu’aux mineurs. Vous pourrez également les récupérer à l’entrée du village de la feria du vendredi 20 août au dimanche 22 août (toute la journée) sur présentation de avec les mêmes requêtes, ajoutez-y un test négatif RT- PCR ou antigénique de moins de 72h. Vous souhaitez effectuer un test antigénique gratuit pour pouvoir accéder au village de la feria ou aux arènes ? La Ville de Saint-Gilles et l’ARS proposeront un stand de dépistage. Munissez-vous de votre carte vitale et dirigez-vous à la cour de la "Croisée" (sur votre droite juste avant d’arriver aux arènes) un stand ARS sera présent pendant la feria aux horaires suivants ce vendredi 20 août de 17h30 à 21h, samedi 21 août de 14h à 19h et dimanche 22 août de 9h30-18h. Bonne feria !

Anthony Maurin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio