A la une
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 27.11.2019 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 9241 fois

GARD Un père de famille condamné pour une gifle sur son fils

La salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo archives/ Objectif Gard

Le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné mardi après-midi un homme, âgé de 40 ans, pour "violence par personne ayant autorité sur la victime". Il a été dispensé de peine.

Les faits : un enfant de 14 ans sort du collège en novembre 2017. Sa situation dans l'établissement scolaire est compliquée. " Il est insolent, il répond aux professeurs", plaide pour le père de famille maître Pascale Chabbert-Masson. Cet adolescent vit dans une famille d'accueil et voit à l'époque son père le week-end et à certaines heures de la journée. Ce jour-là un conflit éclate au sujet de l'école et de son insolence vis-à-vis des enseignants. Dans la voiture le père, à bout de nerfs, administre une gifle à son enfant.

Rapidement un rapport est remis au services sociaux et judiciaires et le père de famille est finalement renvoyé, deux ans après la gifle, devant le tribunal correctionnel. Hier à l'audience, l'enfant aujourd'hui âgé de 16 ans est venu soutenir son papa, même s'il ne s'est pas exprimé à la barre. Le lendemain des faits, un médecin a relevé un œdème sur la joue de l'adolescent, mais aucune ITT délivrée par un médecin légiste. Maître Chabbert Masson a plaidé la relaxe et, faute d'avoir été totalement entendue, elle a finalement obtenu la dispense de peine pour le papa.

Boris De la Cruz

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais