A la une
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 17.10.2022 - norman-jardin - 3 min  - vu 1898 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce lundi 17 octobre

Nîmes Olympique s'est imposé 2-0 face à Amiens (Photo Yannick Pons) burner tchokounté koné - Yannick Pons

Face à Amiens, les Crocodiles ont à nouveau goûté à la victoire (photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Lamine Fomba sera suspendu pour le 7e tour de la Coupe de France (photo Yannick Pons) • Yannick Pons

La Coupe de France sans Fomba. Averti à la 82e minute de la rencontre samedi face à Amiens, le milieu de terrain nîmois a écopé de son quatrième carton jaune depuis le début de la saison. C’est surtout son troisième dans une période de dix matches et il sera prochainement suspendu. Si le Crocodile pourra jouer à Pau (où cette fois sera suspendu Jean N'Guessan) samedi, il ne pourra pas être aligné pour le septième tour de la Coupe de France dont le tirage au sort aura lieu mercredi à 11h30. En revanche, pour cette entrée en lice des Crocodiles, Nicolas Usaï pourra aligner le jeune Ilan Boudache qui avait été suspendu pour trois matches avec la réserve nîmoise.

Nîmes n'avait plus gagné 2-0 aux Costières depuis le 21 février 2021 et un succès contre les Girondins de Bordeaux. Ce jour-là, Renaud Ripart avait marqué le second but (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Le score idéal. Pour la première fois de la saison, les Crocodiles se sont imposés par deux buts d’écart. La dernière fois, c’était le 30 avril dernier avec une victoire à Nancy 3-1 (buts nîmois de Sarr et Koné deux fois). On dit souvent que 2-0 est le score idéal et le NO n’y avait plus goûté depuis le 21 août 2021 et un succès à Dunkerque face à Malik Tchokounté et Axel Maraval et avec des buts gardois de Benrahou et Eliasson. Enfin, pour retrouver ce score au stade des Costières, il faut remonter au 21 février 2021 et une victoire des joueurs de Pascal Plancque contre les Girondins de Bordeaux avec des buts de Meling et Ripart. À cette époque, Nîmes tentait de se maintenir en Ligue 1. Un temps qui nous parait si près et si loin à la fois...

Denkey voit triple. L'ancien Nîmois Kevin Denkey a particulièrement brillé ce week-end. Avec son club du Cercle Bruges il s'est imposé 5-1 face à Eupen pour le compte de la 12e journée de Jupiler Pro League, l’équivalent de la Ligue 1 pour la Belgique. Dans cette rencontre, l’attaquant togolais a réalisé son premier triplé en professionnel et il porte ses statistiques à cinq buts et quatre passes décisives depuis le début de la saison. L’ex-crocodile a d’ailleurs réussi 15 buts en 57 matches avec Bruges, alors qu’il n'en avait marqué que quatre en trente apparitions avec Nîmes. Grâce à cette victoire, le Cercle Bruges et Kevin Denkey sortent de la zone des relégables en L2 belge.

Bouillargues Handball Nîmes Métropole

Clémentine Rival (en bleu) et les Bouillarguaises s'inclinent à Clermont (photo Facebook HCAM63)

Coup d’arrêt. Après trois victoires consécutives, les handballeuses bouillarguaises ont été stoppées ce week-end à Clermont-Ferrand en s’inclinant d’un but 23-22. Comme trois jours plutôt face à Vaulx-en-Velin, les Gardoises rataient leur entame. Les Auvergnates menaient de six buts à la pause (14-8). Après cet arrêt, le BHNM avait meilleure mine et comblait minutieusement son retard pour revenir à une longueur (20-19, 43e). La fin de la rencontre était très serrée, mais Clermont conservait son but d’avance suffisant pour s’imposer. Ce revers tombe très mal pour Bouillargues, d’autant que le leader Saint-Maur a disposé de Lille 33-23. Au classement, Saint-Maur-des-Fossés compte désormais quatre points d’avance sur Bouillargues qui chute à la troisième place de la D2F. Pour le dernier match avant la trêve internationale, Bouillargues accueillera Sambre, samedi à 20h à l’Agora, pendant que Saint-Maur se déplacera à Fleury.

FF Nîmes Métropole Gard

En chute libre. Le calvaire continue pour les joueuses de Nîmes métropole Gard qui se sont une nouvelle fois inclinées. Cette fois c’est Yzeure, pourtant mal classé, qui est venu à bout des Gardoises avec une victoire 2-0 sur le terrain annexe du stade des Costières. On voit mal désormais comment le FFNMG pourrait enrayer une chute en Régionale 1 avec, à ce jour, un bilan désastreux d’un match nul et quatre défaites, deux buts marqués contre vingt-neuf encaissés, et déjà six points de retard sur le dernier non-relégable. La saison risque d’être encore très longue pour les Nîmoises qui iront au Puy dimanche en espérant ne pas encaisser une nouvelle correction. 

Norman Jardin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio