A la une
Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 21.02.2022 - norman-jardin - 4 min  - vu 1722 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce lundi 21 février

Moussa Koné a réussi un doublé contre Grenoble (Photo Anthony Maurin). - Anthony MAURIN

Moussa Koné a vu double contre le GF 38 (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique 

Koné voit double. Les largesses défensives de Grenoble ont offert sur un plateau les deux premiers buts nîmois samedi, marqués par Moussa Koné, pour un succès final 3-1. Sur le premier, le gardien Isérois, Brice Maubleu, relâche un ballon qui ne semblait pas présenter de danger et sur le second l’arrière-garde grenobloise ne parvient pas à dégager un corner nîmois. À chaque fois, Koné se trouvait au bon endroit au bon moment pour faire trembler les filets du GF38. Une belle soirée pour l’attaquant sénégalais qui est le premier Crocodile à réussir un doublé depuis… lui-même à Auxerre (2-2), le 2 octobre dernier. Ce sont d’ailleurs les deux seuls doublés nîmois depuis le début de la saison. Avec ses septième et huitième réalisations (championnat et Coupe de France compris), Koné n’est plus qu’à deux longueurs de Yassine Benrahou, le meilleur buteur nîmois avec 10 réalisations au total.

Julien Ponceau est désormais sous la menace d'un troisième carton jaune en moins de dix rencontres (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Ponceau sous la menace. Il n’y aura pas de Nîmois suspendu à Amiens. C’est déjà une bonne nouvelle pour Nicolas Usaï qui récupérera Moustapha Mbow et Elias Omarsson, de retour de suspension. En revanche, le carton jaune reçu par Julien Ponceau contre Grenoble le place sur la liste des joueurs sous la menace d’un troisième avertissement. Il rejoint Andrés Cubas et Moussa Koné qui étaient déjà dans ce cas. En clair, si un de ces trois joueurs est averti à Amiens samedi (19h), il sera suspendu pour le déplacement au Havre, le 12 mars prochain. En revanche, le milieu de terrain Léon Delpech n’est plus sans ce cas puisque son carton jaune écopé à Rodez s’effacera dès samedi.

USAM

Victime d'une entorse au genou contre Aix, Jean-Jacques Acquevillo sera absent trois semaines (Photo Anthony Maurin) • Anthony MAURIN

Sept absents à Athènes. Après la défaite 28-29 samedi soir face à Aix, les Usamistes se sont retrouvés dès 8h hier matin pour prendre un premier avion de Montpellier à Paris. Avant de s'envoler direction Athènes pour affronter demain à 18h45 le club local de l'AEK dans le cadre de la 8e journée de la Ligue européenne de l'EHF. Après une heure et demie de bus depuis la capitale hellène, la délégation nîmoise est arrivée hier soir à Chalcis, ville hôte de cette rencontre. Après une matinée de repos, une séance vidéo était au programme cet après-midi ainsi qu'un entraînement dans la salle Tasos Kampouris. Seulement 14 joueurs composent le groupe nîmois car l'infirmerie est de nouveau bien remplie avec sept joueurs blessés. Sorti blessé contre Aix, Acquevillo souffre d'une entorse du genou et il est indisponible pour au moins trois semaines. Nyateu, Tesio, Jakobsen, R. Salou, Gallego et Tobie sont également forfaits. Les quatre derniers cités ont participé à une séance de crossfit ce matin. Ainsi, Pugliese, Gibernon, Vincent et Joblon complètent l'effectif. Déjà assuré d'être qualifié pour les 8e de finale, les Nîmois conforteraient leur première place en cas de succès et conserveraient ainsi trois points d'avance sur le deuxième à deux journées de la fin. Une situation quasi idéale !

Le groupe parti en Grèce : Desbonnet, Paul; Poyet, Dupuy, Rebichon, Minel, Guigou, Yasuhira, M. Salou, Sanad, Pugliese, Gibernon, Vincent, Joblon. 

RCN

Les Nîmois, en blanc et vert, ont été sans pitié (photo Lavaur rugby - Facebook)

Ils ne lâchent rien. Les Nîmois jouaient ce week-end un de leur match en retard. À Lavaur, face à l'avant-dernier, le RCN a fait valoir sa supériorité en s'imposant 27-6. Avec deux essais de Mazet (22e) et Roche (33e) en première période, Nîmes n’a pas laissé le doute s’installer. Une avance de 14 points à la pause (17-3) pour les Gardois qui amplifiaient leur bénéfice après la pause avec un nouvel essai de D. Pichard. Les Tarnais n’avaient pas les arguments pour tenir tête au leader de la poule 3 de Fédérale 1. Les Nîmois ont été bien inspirés de s’imposer car Pamiers a aussi gagné à Mazamet (17-10). Le Sporting Club appaméen continue de maintenir la pression sur le RCN qui ne compte qu’un point d’avance. Le RCN – Pamiers du 13 mars promet d’être passionnant. En attendant, les Gardois reçoivent Mazamet ce dimanche (15h).

Les points de Nîmes à Lavaur : trois essais (Mazet, 22e, Roche 33e et Pichard 77e), trois transformations (Roche, 22e, 33e et 77e) et deux pénalités (Roche, 16e et 51e). L’équipe nîmoise alignée : Gori, A.Nierat, Ciccioli – Gely, Vernier (cap) – Tonin, Sparano, Barnieras – B. Nierat, Debaldis – Banc, Darmon, Mazet, Valderrama – Roche. Entrent : Chiker, Llabres, Duprat, Gonzalez, Pichard, Guillimin, Benyachou et Roche.

Judo

Shirine Boukli est désormais numéro 1 mondiale. (Photo Maxppp)

Boukli en or et première mondiale. La semaine dernière, la Gardoise Shirine Boukli a remporté la médaille d'or lors du Grand Slam de Tel Aviv dans la catégorie des -48 kg. Après trois victoires, elle a battu en finale l'Italienne Milani. Un premier titre en 2022 pour celle qui a enfilé son premier kimono au club de judo d'Aramon toujours dirigé par son oncle Kader et qui avait dû déclarer forfait au Grand Slam de Paris car positive au covid-19. "Ça fait plaisir. J'étais tellement déçue de ne pas pouvoir combattre alors que j'en avais envie, que j'avais bossé pleins de choses. J'avais plein d'objectifs sur cette compète, notamment de passer n°1 mondiale, de reprendre Tsunoda (qui s'est imposée à l'AccorArena)... Il fallait que je reste dans ce même état d'esprit, cette même dynamique. Le travail avait été fait en amont. Je n'avais rien à changer. Je me suis sentie super bien, avec de bonnes sensations et quelques beaux ippons. Tout ce qu'on aime !", a-t-elle réagi chez nos confrères de L'Équipe. Avec cette victoire, Shirine Boukli accède pour la première fois de sa carrière à la place de numéro 1 au classement mondial.

Norman Jardin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais