A la une
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 03.10.2022 - norman-jardin - 5 min  - vu 3377 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce lundi 3 octobre

Au centre, trois joueurs pour trois époques : Kristen Nygaard, Seydou Koné et Michel Mézy (Photo Corentin Corger)

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

L’Amicale a fêté ses 40 ans. Le NO est un des rares clubs à France à avoir une Amicale des Anciens du Nîmes Olympique. Cette association a fêté en grande pompe ses 40 ans, samedi dernier au Grand Hôtel de Nîmes, en présence d’une bonne centaine d’anciens joueurs, éducateurs et dirigeants. L’occasion de réunir toute la grande famille du Nîmes Olympique et de voir se côtoyer toutes les générations qui ont marqué l’histoire du club dont le plus âgé Alain Garnier (80 ans), finaliste de la Coupe de France 1961. Toutes les légendes des Crocos étaient réunies, Michel Mézy, René Girard ou encore André Kabile ainsi que des joueurs de toutes les époques : Jacky Novi, Kristen Nygaard, Daniel Sanlaville, Philippe Debaty, Johnny Ecker, Sébastien Fidani, Seydou Koné, Alain Espeisse, Aziz El Ouali, Yannick Liron ou encore Emmanuel et Ludovic Gros. L’ancien dirigeant Antoine Sauli et les anciens entraîneurs Patrice Beaumelle, Jérôme Arpinon et Bernard Blaquart y ont aussi participé. « Ce club marque et restera toujours atypique », a confié celui qui a permis aux Crocos de retrouver la Ligue 1 après 25 ans après d’absence. Une très belle journée rendue possible grâce à l’investissement du président Patrick Champ, d’Aldo Constanzo et de tous les membres du bureau de l’Amicale. Un président qui fêtera ses 20 ans à la tête de l’association l’année prochaine et qui espère que d’anciens pros s’impliquent à leur tour : « contre vents et marées nous sommes toujours la caution morale du Nîmes Olympique. Que cela perdure, j’ai fait une bonne partie. J’aimerais par la suite que quelqu’un prenne le relais. » L’AANO organise différents événements dans l’année et participe à des matches caritatifs. Pour y adhérer, les anciens joueurs doivent payer une cotisation de 35 euros.

Lamine Fomba (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Fomba n’est plus menacé. C’est une des rares bonnes nouvelles au Nîmes Olympique. Lors de la défaite face à Paris FC (0-1) au stade des Costières, aucun Crocodile n’a été averti. C’est seulement la seconde fois que cela se produit après le match à Saint-Étienne (1-1), lors de la deuxième journée. De fait, Lamine Fomba, qui avait reçu un carton jaune contre Caen et Dijon, n’est plus sous la menace car le temps efface celui écopé contre les Normands. C’est aussi le cas pour Maël Durand de Gevigney qui avait été averti face à Caen et Valenciennes. Pour le défenseur central, c’est une maigre consolation car il souffre d'une entorse à une cheville et ne devrait pas revenir avant la fin du mois de décembre. De son côté, Kelyan Gessoum a purgé samedi son match de suspension (après avoir reçu trois cartons jaunes dans une période de dix rencontres) et il pourra postuler pour le déplacement à Quevilly-Rouen samedi. Il reste tout de même un Nîmois toujours sous la menace, c’est le milieu Jean N’Guessan qui a été averti contre Bastia et Sochaux.

Football - National 3

Week-end sans victoire. Sur les dix rencontres de cette quatrième journée, huit se sont terminées sur un match nul. C’est la cas pour Aigues-Mortes qui avait ouvert le score par l’intermédiaire de l’ancien Crocodile Grégory Addel, mais les Saliniers n’ont pu ramener que le point du match nul 1-1 de Haute Garonne. Contreperformance du Stade Beaucairois qui a été tenu en échec 1-1 par Balma, un des mal classés de la poule. Si Aigues-Mortes et Beaucaire conservent leur invincibilité, ils perdent deux points précieux dans le haut du classement, pendant que Béziers, le leader, s’imposait facilement contre le réserve de Rodez 3-0. Enfin dans le bas du tableau, le promu Bagnols-Pont s’incline à domicile 1-3 face à l’Union Saint-Jean. Toujours à le recherche d’une première victoire, le FCBP est avant-dernier de cette poule Occitanie.

Les résultats : Béziers – Rodez II 3-0, Montpellier II – Castanet 2-2, Agde – Alberes-Argeles 1-1, Onet-le-Château – Toulouse II 1-1, Colomiers – Aigues-Mortes 1-1, Beaucaire – Balma 1-1 et Bagnols-Pont – Union Saint-Jean 1-3.

Le classement : 1e – Béziers 12 pts, 2eAigues-Mortes 8 pts, 3e - Beaucaire 8 pts, 4e – Union Saint-Jean 7 pts, 5e – TFC II 7 pts, 6e – Castanet 5 pts, 7e – Onet-Le-Château 5 pts, 8e – Alberes-Algeres 5 pts, 9e – Balma 4 pts, 10e – Agde 4 pts, 11e – Colomiers 3 pts, 12e – Rodez II 3 pts, 13eBagnols-Pont 2 pts, 14e – Montpellier II 1pts.

5e journée : samedi 15 octobre à 18h : Castanet – Béziers, Toulouse II – Beaucaire, Union Saint-Jean – Colomiers. Samedi 15 octobre à 18h30 : Balma – Bagnols-Pont. Samedi à 19h : Alberes-Argeles – Onet-le-Château. Dimanche à 15h : Rodez II – Agde et Aigues-Mortes – Montpellier II.  

FF Nîmes Métropole Gard

Une nouvelle humiliation. Après deux spectaculaires naufrages face à Thonon-Evian 8-1 et Marseille 8-0, les Nîmoises avaient stoppé l’hémorragie à Clermont lors de la troisième journée de D2F. Même si le déplacement chez les leaders stéphanoises s’annonçait difficile, on pensait que les Gardoises avaient resserré les boulons en défense. Eh bien non, c'est une nouvelle correction que le FFNMG a subi avec un score humiliant de 10-0 ! Nîmes était mené 4-0 à la pause avant de littéralement exploser en seconde période et de terminer la rencontre à dix (comme le score) après l’expulsion de Margaux Dengleant. Il est, pour l'heure, bien difficile de croire au maintien dans le deuxième niveau français après avoir encaissé 27 buts en quatre journées, d’autant que les six derniers seront relégués en Régionale 1. Prochain rendez-vous pour les Nîmoises, le 16 octobre avec la réception de Yzeure sur le terrain annexe des Costières.

USAM Nîmes Gard

Le coach nîmois Ljubomir Vranjes (Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Le debrief de Ljubo. Après la défaite 34-37 à domicile contre Chambéry, vendredi soir, forcément le staff et les joueurs nîmois étaient déçus. Après ce revers frustrant, c’est le président David Tebib qui a fait quelques remontrances dans le vestiaire. Les Nîmois ont longtemps mené dans cette rencontre avant de perdre pied à la fin. Si le coach est resté plutôt discret à chaud, il a convoqué dès le lendemain, au Parnasse, l’ensemble du groupe pour un long débriefing vidéo demandant aux joueurs de prévenir leur famille respective qu’ils ne les attendent pas pour déjeuner. Après avoir laissé la parole à ses hommes, le coach suédois d’origine serbe, qui fête aujourd’hui ses 49 ans, a repris point par point chacune de ses consignes données d’avant-match et montré à l’aide de la vidéo comment elles ont été appliquées en match. Un debrief hyper détaillé qui a duré plus de deux heures et encore seulement la première période a été visionnée. Une méthode en adéquation avec le haut niveau et qui correspond aux aspirations nîmoises cette saison de jouer le podium en championnat et de remporter la Coupe de France. Après le samedi après-midi et le dimanche de repos, les Usamistes ont eu droit à une séance de CrossFit ce matin avant de reprendre l’entraînement demain afin de préparer le déplacement vendredi à Créteil (20h30) pour la 5ème journée de Starligue.

Norman Jardin et Corentin Corger.

Norman Jardin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais