Publié il y a 1 an - Mise à jour le 11.10.2022 - norman-jardin - 2 min  - vu 1281 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce mardi 11 octobre

Malik Tchokounté est incertain pour affronter Amiens (photo Norman Jardin) - Romain CURA

Doucouré et Delpech sont sanctionnés pour être arrivé en retard (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Malik Tchokounté soufre des ischio-jambiers  (Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Vers un forfait de Tchokounté ? C’est peut-être un nouveau coup dur pour Nîmes Olympique. L’attaquant Malik Tchokounté (34 ans) est resté aux soins ce matin car il souffre des ischio-jambiers. « C’est pour cette raison qu’il n’était pas titulaire à Quevilly-Rouen », explique le coach Nicolas Usaï. Le meilleur buteur du NO (4 buts) doit passer des examens ce mardi et ils détermineront si l’ancien joueur de Dunkerque peut jouer samedi face à Amiens au stade de Costières pour le compte de la 12e journée de Ligue 2. Malik Tchokounté a pour l’instant participé à toutes les rencontres nîmoises (huit fois titulaire et trois fois remplaçant) de Ligue 2 cette saison.

Delpech et Boudache vont devoir régler leur réveil (photo Lucas Chevillard)

Boudache, Delpech, Doucouré et Nazih sanctionnés. On ne badine pas avec la discipline au NO. En cette période compliquée, les Crocodiles ont besoin de rigueur, mais certains ont fait preuve d’un peu désinvolture la semaine dernière. Alors, Nicolas Usaï a sévi : « Nous avions fait une petite piqûre de rappel mercredi sur l’exigence que l’on doit avoir. Mais ils sont arrivés vendredi matin en retard », regrettait l’entraîneur du Nîmes Olympique. Pour la peine, le quatuor constitué de Boudache (un match cette saison), Delpech (huit matches, mais une fois titulaire cette saison), Doucouré (aucun match cette saison) et Nazih (aucun match cette saison) va passer la semaine avec la réserve (R1) entraînée par Yannick Dumas et il est possible qu’ils ne soient pas retenus pour le match de Ligue 2 de samedi face à Amiens. Ces quatre joueurs, qui n’ont pas eu beaucoup de temps de jeu cette saison, n’ont pas marqué des points auprès du staff nîmois et ils seraient bien inspirés de ne pas renouveler les pannes de réveil.

Coupe de France (tirage 6e tour)

Stéphane Saurat va retrouver Mende en coupe de France (Photo Corentin Migoule)

Saurat va retrouver Mende. Le tirage au sort du sixième de tour de la Coupe de France s’est déroulé en début d’après-midi. L’affiche de ce tour est assurément l’opposition entre l’Avenir Foot Lozère (R1) et l’Olympique d’Alès en Cévennes (N2) qui rappellera des souvenirs à Stéphane Saurat. L’entraîneur de l’OAC a coaché le club lozérien de 2011 à 2015 avec lequel il avait atteint les 16e de finale de la Coupe de France en 2013. Alès et Mende s’étaient déjà rencontrés la saison dernière au 4e tour de cette même compétition et les Cévenols s’étaient qualifiés (1-1 et 5-4 aux tirs au but). Vergèze (R3), le Petit Poucet gardois, aura l’avantage de jouer à domicile contre L’Union Saint-Estève Perpignan (R1). Enfin, pour Aigues-Mortes, les choses sont plus compliquées car la FFF n’a pas encore homologué la qualification des Saliniers qui se sont imposés à Montpellier Petit-Bard lors du tour précédent mais dont la rencontre a été arrêtée car un arbitre assistant a été aspergé par des supporters héraultais. Dans le cas, très probable, où Aigues-Mortes serait qualifié pour le sixième tour, les Gardois accueilleraient Muret (R1) ou le FC 2 Rives (R1). Là encore le match a été arrêté à cause de jets de projectiles des supporters de Muret. La FFF va devoir statuer rapidement car les rencontres du 6e tour doivent se disputer ce week-end.

Norman Jardin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio