A la une
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 08.12.2021 - norman-jardin - 4 min  - vu 2529 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce mercredi 8 décembre

Pascal Plancque ne sera pas sur le banc nîmois samedi (Photo Anthony Maurin). - Anthony MAURIN

Théo Sainte-Luce a encore deux matches de suspension à purger (Photo Anthony Maurin) • Anthony MAURIN

Comme chaque jour, du lundi au vendredi, découvrez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Plancque et Sainte-Luce suspendus contre Nancy. Pour la troisième fois de la saison, l’entraîneur du Nîmes Olympique ne sera pas sur le banc de touche ce week-end. Pascal Plancque avait écopé de deux matches de suspension plus un avec sursis lors de la défaite des Crocodiles à Grenoble (2-1), le 11 septembre dernier. Le technicien normand était ainsi privé de banc de touche contre Amiens (3-3) et Paris FC (défaite 2-0). Lors de la qualification en 32e de Coupe de France à Aubagne (2-2, 3-4 aux t.a.b), il a écopé d'un carton jaune qui a fait révoqué son sursis. Comme la décision est prise en commission de discipline, la semaine suivante l'entraîneur nîmois a pu diriger son équipe normalement à Rodez. En revanche, il est suspendu pour la rencontre de samedi (19h) face à l’AS Nancy, comptant pour la 18e journée de Ligue 2. Décidément la qualification en Coupe de France coûte cher puisque Théo Sainte-Luce a été sanctionné de trois matches de suspension pour avoir reçu un carton rouge, en début de deuxième période. Une décision jugée sévère par l'intéressé. Déjà absent à Rodez, le latéral gauche ne pourra pas être aligné contre les Lorrains et lors du 32e de finale à Toulouse, le samedi 18 décembre à 13h45.

"Pekko" a été ménagé ce matin à l'entraînement (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Bratveit ménagé. Ce mercredi, la séance d'entraînement était ouverte au public. Une poignée d'irréductibles ont bravé le froid pour se rendre à la Bastide. Vingt-trois joueurs étaient sur le pont ce matin dont trois joueurs de la réserve : le gardien Vincent Malafosse, le milieu Ilian Boudache et l'attaquant Marowane Khalid. Outre Anthony Briançon, toujours en stage à Clairefontaine, trois joueurs manquaient à l'appel. Victime d'une petite gêne au genou, Per Kristian Bratveit est resté aux soins ce mercredi. Le Norvégien a été ménagé mais devrait normalement tenir sa place samedi aux Costières. En phase de réathlétisation après avoir contracté la covid, Zinedine Ferhat doit suivre un protocole sanitaire strict. Il ne devrait pas encore participer aux entraînements collectifs la semaine prochaine. En plus de l'international algérien, Mahamadou Doucouré devrait aussi rater la réception de Nancy. Après une alerte à l'ischio, il s'est contenté de courir ce matin.

Les chefs-d'oeuvre de Paquiez et Aribi. Lors de cette séance, les Crocos ont fait une mise en place dans un dispositif proche d'un 4-4-2 comme c'est souvent le cas pour travailler devant le but. Un long exercice mettant à contribution tous les différents postes pour initier les actions, centrer et tenter sa chance. "Mais t'es droitier, toi ?", a demandé en plaisantant Pascal Plancque au gaucher Pierre Zaidan pour saluer sa qualité de centre. Karim Aribi a eu droit aux acclamations de ses partenaires après avoir trouvé la faille d'un ciseau retourné lui faisant quitter le terrain avec le sourire. Juste avant, Gaëtan Paquiez a aussi signé un chef d'oeuvre, excentré côté gauche, expédiant d'un centre tir du gauche le ballon dans la lucarne, entraînant l'excitation de ses coéquipiers venus le féliciter. Avec l'absence de Sainte-Luce, le latéral devrait à nouveau dépanner à gauche de la défense face à l'ASNL, en espérant qu'il ait la même réussite.

USAM Nîmes Gard

Avec un grand Sanad, auteur de 15 buts hier, Nîmes a conforté sa place de leader (Photo Lisa Castres/USAM)

Leader en Europe. Après son succès hier à Tatabanya (30-38), en Hongrie, l'USAM affiche un bon bilan dans cette phase de poule de la Ligue européenne de l'EHF avec quatre victoires au compteur pour un nul et une défaite. À quatre journées du terme, la Green team est première de cette Poule D et a déjà un pied en huitièmes. La Coupe d'Europe reviendra le 15 février avec la réception des Macédoniens de l'Eurofarm Pelister, deuxième, pour aller chercher la première place afin d'affronter le quatrième du Groupe C en huitième. Avant une trêve hivernale d'un mois et demi, il reste deux rencontres de championnat à disputer pour Nîmes. De Hongrie, les Usamistes ne rentrent pas dans le Gard puisqu'ils se déplacent à Nancy, lanterne rouge, vendredi à 20h30. Le dernier match de l'année 2021 aura lieu mercredi prochain face à Saint-Raphaël, quatrième, au Parnasse. Les Nîmois veulent terminer sur deux succès pour rester au contact du Top 5 et espérer retrouver la scène continentale la saison prochaine.

Tennis de Table

Les Nîmoises n’ont rien pu faire. Trois matches, trois défaites en trois sets. La marche était vraiment trop haute pour les pongistes de l’ASPCN du côté d’Étival, grand favori de Pro Dames et qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Après cette rencontre express perdue sans surprise (3-0) mardi soir, les Gardoises doivent se remobiliser pour leurs deux dernières rencontres de l’année civile contre Poitiers, ce vendredi à Pablo-Neruda, puis à Lille, fin décembre. "Ce sont deux équipes à notre portée et l’objectif est de gagner les deux rencontres, explique le président, Alain Lauferon. On a battu Poitiers l’an dernier et perdu de justesse contre Lille. On est un peu en retard sur notre tableau de marche : il va falloir se retrousser les manches !" 

Norman Jardin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais