Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 10.12.2021 - corentin-corger - 4 min  - vu 1532 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce vendredi 10 décembre

Pour la première fois de la saison, Sidy Sarr est convoqué dans le groupe nîmois (Photo Anthony Maurin)

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Sidy Sarr de retour. Si Pascal Plancque enregistre le retour de suspension de Paquiez – et, dans une moindre mesure, celui de Martinez déjà présent dans le groupe à Rodez mais trop juste pour débuter –, il devra encore se priver de plusieurs éléments importants pour affronter Nancy, demain à 19h au stade des Costières (18e journée de Ligue 2). Convalescent, Ferhat s’entraîne toujours à part en attendant de retrouver ses sensations. Doucouré, touché aux ischios, est lui aussi en phase de reprise. Sainte-Luce a encore deux matches de suspension à purger, tandis qu’on ne reverra pas Briançon et Nazih avant 2022. Martinez devrait reprendre sa place de titulaire dans l'axe de la défense et Paquiez dépanner sur le couloir gauche. Après son expérimental 3-1-4-1-1 dans l'Aveyron, Pascal Plancque devrait revenir à du classique : "Contre Rodez, on n’avait qu’un seul joueur de couloir disponible. On avait renforcé la défense centrale pour ne pas trop mettre en difficulté Eliasson qui est plutôt un offensif, a-t-il expliqué ce matin en conférence de presse. Avec le retour de Paquiez, la question se pose moins." À noter dans le groupe retenu, la présence, pour la première fois cette saison, de Sidy Sarr. Arrivé en août 2019 pour 2 M€, l'international sénégalais, qui compte 34 apparitions sous le maillot nîmois, n'a plus figuré sur une feuille de match depuis mai 2021. Au milieu, il a été préféré à Valerio que le staff souhaite voir évoluer pendant un match complet avec l'équipe réserve.

Le onze de départ probable : Bratveit - Burner, Ueda, Martinez (cap.), Paquiez - Cubas - Benrahou, Fomba, Ponceau, Eliasson - Koné. Remplaçants : Dias - Philibert, Guessoum, Delpech, Sarr, Aribi, Ómarsson.

"Surplus de motivation". Après l'entraîneur Pascal Plancque, c'est Pablo Martinez, qui devrait retrouver le brassard de capitaine demain, qui s'est présenté devant les médias (à retrouver en vidéo ci-dessus). Absent depuis cinq rencontres, le joueur formé au club espère revoir le visage affiché en début de saison : "Je suis à l'entraînement tous les jours. Je vois la qualité des joueurs et ce que l'on peut produire mais en match ce n'est pas retranscrit. Il faut que l'on arrive avec un surplus de motivation, d'engagement et du caractère. Avec l'équipe que l'on a, ça viendra tout seul." Ce fameux état d'esprit de conquérant qui a disparu alors que les Crocos se trouvaient sur le podium après six journées, "comme le début de championnat a été bon, on s'est dit : "La Ligue 2 c'est facile", alors que c'est beaucoup plus dur que la Ligue 1. Il faut que l'on arrive à jouer en étant efficace dans les dernières zones. Offensivement, dans les 20, 30 derniers mètres on ne se procure pas d'occasion. Avec la qualité que l'on a, ça me gêne beaucoup." Reste à savoir si la tendance s'inversera demain ?

Les coups de pieds arrêtés, la clé ? 14. C’est le nombre de buts encaissés par Nancy sur coups de pied arrêtés cette saison. Un record en Europe et sans doute une faille à exploiter pour les Crocos. "On l’a identifié et on l’a travaillé, a déclaré Pascal Plancque ce vendredi. Mais de notre côté, on ne marque pas beaucoup sur corner cette saison." La réception de la lanterne rouge est peut-être l’occasion idéale pour changer la donne.

Olympique Alès en Cévennes

Louis Laurent (19 ans) pourrait disputer son premier match à domicile ce samedi soir (Photo CM / OAC)

Première à Pibarot pour Louis Laurent ? Quand l'habituel gardien titulaire Éric Moreau est testé positif au covid le vendredi 3 décembre à la veille d'un déplacement important à Castanet, le jeune Louis Laurent (19 ans) répond au pied levé. Samedi dernier en Haute-Garonne, le portier formé en Cévennes a participé à sa première rencontre officielle avec l'effectif de National 3 de l'OAC et s'est montré décisif en stoppant notamment un penalty en première période, qui a permis à son équipe de conserver son avantage puis de dérouler (0-3). Si après sept jours d'isolement Éric Moreau va subir un nouveau test ce vendredi et sera peut-être ainsi en mesure de réintégrer le groupe de Stéphane Saurat pour la réception d'Agde ce samedi à 19h, Louis Laurent, qui a donné pleine satisfaction à son coach samedi dernier, pourrait bien effectuer sa première à Pibarot. "Il tient la corde pour débuter", indique le directeur sportif du club, Jean-Marie Pasqualetti. Sortis sur blessure en deuxième mi-temps face à Castanet, Jdaini, El Hamri et Abelinti se sont entraînés "presque normalement" cette semaine et postulent pour une place dans le onze de départ, même si au moins l'un des trois pourrait être préservé. Opéré du ménisque en février dernier, Aïssam Fadil a repris la compétition il y a quelques semaines avec la réserve mais a rechuté, touché à l'ischio. L'ex-capitaine des Oaciens suit actuellement "un programme d'entraînement aménagé" et n'est pas disponible pour le dernier match de l'année 2021, à l'inverse de Jordan Aidoud, longuement blessé, et qui a joué quelques minutes samedi dernier en banlieue toulousaine. En s'imposant face à leur dauphin, les Cévenols ont l'occasion de prendre le large avant la trêve en tête de ce championnat de N3. Demain, Beaucaire reçoit Muret à 19h et dimanche à 14h30 Aigues-Mortes reçoit la réserve de Toulouse avec l'ambition de rester sur le podium. Ce samedi à 18h30, Nîmes II, toujours à la recherche d'une première victoire après neuf journées, se déplace à Balma.

Rugby Club Nîmois

Match reporté. C'est une info de dernière minute : le RCN ne jouera pas son dernier match de l'année 2021 ce dimanche au stade Kaufmann comme initialement prévu. En raison de joueurs positifs au covid au sein du club de Graulhet, la rencontre est reportée à dimanche prochain. Le règlement de la Fédération française de rugby prévoit qu'à partir de deux cas positifs au covid, une équipe peut demander le report d'une rencontre. Leader de la Poule C, Nîmes devra encore patienter, au moins une semaine, pour disputer ce premier match de la phase retour de Fédérale 1.

Corentin Corger

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio